AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Errance et perdition...

Aller en bas 
AuteurMessage
Vaiana Sangwer

avatar

Féminin Nombre de messages : 75
Age : 29
Localisation : Jamais au même endroit.
Age du personnage : 19
Humeur : Neutre
Date d'inscription : 09/08/2008

Bourse d'argent
Argent possédé:

MessageSujet: Errance et perdition...   Jeu 9 Oct - 2:55

Cela faisait maintenant 8 heures, 38 minutes et 45 secondes que l'arrêté était tombé. Vaiana venait d'être mise aux arrêts, pour destruction, perte et détérioration de matériel militaire secret, complot et intelligence avec l'ennemi, et coup d''état ou tentative de coup d'état à l'encontre de la Chimératech Incorporation. Par arrêts, cela signifiait simplement qu'elle était consignée à l'intérieur de la corporation, un bracelet électronique pas plus épais qu'une feuille de papier autour du cou. Une charge électromagnétique entrait en action lorsque le bracelet s'éloignait du capteur, autrement dit, de l'antenne principale de la Chimératech Incorporation. La fréquence utilisée permettait de manipuler les ondes comme bon semblait à la corporation: ils pouvaient faire sauter Vaiana comme ils le souhaitaient, quand ils le voulaient. Des automates s'occuperaient ensuite de nettoyer les restes morbides, et puis c'était fini.

Et quel était son crime? D'avoir été en contact avec une des criminelles les plus recherchées de la Corporation... Voila qu'elle avait été son crime principal. La jeune femme avait obéit aux ordres pourtant, en ne violant pas le code de sécurité et d'élimination de la Chimératech Incorporation. Si elle avait désobéit, sans doute les officiers auraient-ils été heureux, mais elle se contentait d'obéir sans faillir. Tel était son but, sa raison d'être, le motif de son existence...

Vaiana marchait dans le hall d'entrée sans but précis. Son visage ne laissait transparaître aucune émotion, son expression étant parfaitement neutre... Elle ne portait qu'une robe blanche médicale lui arrivant jusqu'aux genoux sans aucun vêtement ou sous-vêtement supplémentaire, et n'importe qui aurait pu se rincer l'œil devant une tenue aussi extravagante. Mais il n'en était rien. Les gens, les soldats, les officiers, l'évitaient soigneusement du regard, et même l'évitait tout court, la chiméra étant devenue une bombe humaine. Il y avait peu de risque que le commandement la tue avec cet armement, car il prenait en ce moment même une décision sur le devenir de la jeune tueuse. Serait-elle exécutée, ou serait-elle graciée? L'exécution ne faisait pas de doute. Et si elle n'avait pas été un brillant élément d'assassinat, elle serait sûrement déjà morte, abattue à vue.

Vaiana continuait à marcher, longeant un mur représentant le symbole d'un sigle Oméga... Le même symbole que Light avait de tatoué sur l'épaule ou le bras... Elle repensa à cette dernière, et à sa rencontre avec celle-ci... Elle ne se souvenait plus de grand chose, si ce n'était la version que lui avait donnée la Chimératech Incorporation...


"Vous avez complotée avec l'ennemi, puis il vous a trahit et tenté de vous supprimer!"

A vrai dire, quelque chose en Vaiana lui disait que le commandement avait tort. Mais elle ne savait pas ce qui lui donnait cette intuition... Et à vrai dire, elle s'en moquait un peu. Elle devait obéir aux ordres. Quel qu'en soit le prix.

Vaiana, à force d'errer, arriva devant une gigantesque fontaine d'eau, où des jets gracieux fendaient l'air pour retomber délicatement dans l'eau troublée et agitée de l'endroit. Un instant magique pour quiconque possède une âme poétique... La jeune tueuse se figea sur ce spectacle unique au monde à ses yeux, ne sachant pas vraiment en quoi cela la fascinait tellement. Elle ne savait qu'une chose: cette fontaine, cette eau, captait son attention, et ses yeux ne semblait pas vouloir s'en décrocher...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://planet-yuri.forumotion.com/index.htm
Pixel
Chimera - modo
avatar

Féminin Nombre de messages : 153
Localisation : de ça de là...
Age du personnage : 20 ans
Date d'inscription : 10/12/2007

MessageSujet: Re: Errance et perdition...   Jeu 9 Oct - 3:38

Ses cheveux était d’un rose pale, celui qu’on trouve sur la plus tendre des fleurs. Ils encadraient son visage délicat mais dénuée d’une chaleur humaine. Ses yeux saphir portaient leur attention sur la grande fontaine de la cour. Une vieille babiole qui crachait de l’eau comme il devait en avoir beaucoup dans l’empire de la Chimera, mais la façon dont elle la regarder rendait se spectacle plus intriguant et merveilleux. Pixel se retrouver en face d’une sublime créature comme rarement elle ne avait vue. Et pourtant ses trait angélique était faussé par son manque d’expression. A quoi s’attendre d’autre de la part d’un vulgaire robot.
Pixel se retrouver en face d’une des nombreuses créations de la Chimera. Ce qu’elle avait devant elle n’avait rien d’un ange, c’était plutôt un chien docile qu’on pouvait exploité un maximum sans entendre le moindre grognement. Pixel détester ce genre de machine, des pantins articuler qui se font passer pour des hommes. Quoi de plus ridicule ? Elle resta un long moment à l‘observer secrètement. L’androïde, lui restait figer devant l’eau cristalline qui s’écouler autour de la fontaine de pierre. Que pouvez bien comprendre une poupée de tout ça ? C’était hors de portée d’une marionnette que de comprendre la vie qui découle d’une simple goutte d’eau. C’était hors de portée d’un esclave sans sentiment de prendre conscience que devant nous, a cette instant des millions d’organismes vivait à travers ce liquide translucide…. Que pouvais comprendre ce tas de ferraille de la vie…
Toutes ces affirmations parcourais l’esprit de la jeune chimère. Elle qui était faite de chair et de sang était bien plus apte à comprendre le monde que ce jouet programmé pour tuer… Et alors qu’elle broyer déjà du regard le monstre mécanique qui se tenait à quelques mètres d’elle un homme fit interruption :


"Alors elle te plait ?

Une bout de fer rien de plus…
Un bout de ferraille spécialisée dans les mission d’intervention à haut risque. Rapide, efficace, elle offre un large choix de fonctions. Avec une apparence… haem… des plus respectable. C’est une merveille tu veux dire !
Après Jessica, il me refile cette taule. Je suis quoi moi ? La nounou ?!
Pixel… reprends toi je te pris, il doit y avoir une raison pour qu’il t’on demander de t’en occuper. Et le rapport…
Il est tout fait. Pour moi, elle va a la casse…
L’observer durant le reste de sa période et rendre un rapport précis sur ces agissement afin de prendre la décision sur son sort… Tu peux bien faire ça comme même…
J’ai le choix …"

La jeune femme déborda l’homme qui l’accompagnait et vint s’installer au coté de sa nouvelle mission. Elle avait comme à son habitude un sourire chaleureux et une expression des plus amical… Pour peux que la chose puisse comprendre ce genre de ressentiment.

"Ça te plait ?"

Commença-t-elle doucement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://amai-paw.deviantart.com/
Vaiana Sangwer

avatar

Féminin Nombre de messages : 75
Age : 29
Localisation : Jamais au même endroit.
Age du personnage : 19
Humeur : Neutre
Date d'inscription : 09/08/2008

Bourse d'argent
Argent possédé:

MessageSujet: Re: Errance et perdition...   Jeu 9 Oct - 4:33

Inlassablement, indéfiniment, sans discontinuer, l'eau s'écoulait doucement comme si rien ne pouvait l'arrêter... L'eau était un élément de la nature, il faisait partit de la nature, et cela était normal d'y attarder quelque instant son esprit dessus, histoire de voir, de pouvoir, ressentir certaines choses propre à soi-même et à ce qui nous entoure...

Mais Vaiana, elle, ne comprenait pas ce genre de chose trop complexes pour elle. Ses yeux avaient captés presque d'eux-même le liquide transparent qui s'échappait doucement, et tout semblait en suspens autour d'elle. Tout, absolument tout, sauf une personne qui semblait approcher dans sa direction. Vaiana l'avait repérée tardivement, elle qui était concentrée sur cette eau qui la fascinait tant, et se disait que ce n'était pas très habituel de sa part.

Néanmoins, bien que la jeune tueuse avait été surprise par cette approche finalement assez silencieuse, elle fut assez surprise de voir un visage différent de ce qu'elle pensait voir: une jeune femme, peut être la vingtaine, d'environ 1m80, voir moins, avec un visage assez ravissant, se dirigeait vers elle. Autre chose particulière: il semblait flotter comme une odeur de sucre dans l'air... Vaiana ne savait pas trop quel nom mettre sur cette odeur, mais de toute façon cela n'avait plus vraiment d'importance: la jeune femme était à ses côtés et lui posait une question...


"Ça te plait ?"

La jeune tueuse ne savait pas vraiment quoi répondre, un peu prise à parti. Mais elle esquissa quand même une réponse, en regardant son interlocutrice:

"Echo-21, SANGWER Vaiana. Je n'ai pas vraiment de réponse à votre disposition... Le fait est que moi-même je ne connais pas la raison de cet acte involontaire de ma part."

Vaiana avait répondue en toute honnêteté. Elle n'avait rien à cacher, encore moins aux personnes importantes haut-placées dans l'organisation. Et si cette jeune femme l'approchait si près, malgré son collier électromagnétique, cela signifiait sans doute nul qu'il s'agissait soit d'une inconsciente, soit d'une personne haut-placée.

Le moment semblait évident pour la jeune femme. Le temps était venu. Il y avait grandes chances que tout finisse comme cela. Mais cela ne dérangeait pas la jeune femme. Après tout, si le moment était venu, si l'ordre avait été décidé, si le haut-commandement avait déjà tranché, alors que lui restait-il à faire? C'est avec cette façon de penser que Vaiana regarda à nouveau son interlocutrice, mais cette fois la fixant dans les yeux, de son regard intense. Les mots qu'elle prononcèrent résonnèrent étrangement dans l'endroit...


"Vous êtes venue pour m'exécuter, n'est-ce pas?"

Vaiana était persuadée de ce qu'elle avançait, persuadée qu'un membre haut-placé était venu se charger de son exécution ... Elle était sûre de sa mort, c'est pourquoi elle continua de fixer l'inconnue, toujours avec un regard peu expressif mais un regard très intense.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://planet-yuri.forumotion.com/index.htm
Pixel
Chimera - modo
avatar

Féminin Nombre de messages : 153
Localisation : de ça de là...
Age du personnage : 20 ans
Date d'inscription : 10/12/2007

MessageSujet: Re: Errance et perdition...   Jeu 9 Oct - 5:31


"Echo-21, SANGWER Vaiana. Je n'ai pas vraiment de réponse à votre disposition... Le fait est que moi-même je ne connais pas la raison de cet acte involontaire de ma part."


Pixel rester droite, ses yeux posaient sur la fontaine. Immobile et sans jeter le moindre regard à son interlocutrice elle l’écouter répondre à ça question. Début de la phase d’observation. Sa voix était audible, sans défaillance. Aucune émotion n’en découlait. Cette phrase consolidât l’idée que Pixel se faisait de la machine. Néanmoins dans cette séquence aussi courte soit-elle quelques chose la perturbée… Sangwer Vaiana. Qu’elle idée de donnée une identité à une chose. Et la suite fut tout aussi surprenante:

"Vous êtes venue pour m'exécuter, n'est-ce pas?"

* Pas tout à fais non, juste faire un rapport en ce qui concerne ton éventuelle exécution. Je n’appuis pas sur la gâchette… Jamais… je ne fais que regarder ou donner les munitions…*

Ce qu’elle aurait aimer lui dire ces mots et voir la peur défigurer son visage. Mais il était évident que Vaiana n’avait aucune considération pour son existence. Et juste pour ce détail, par ce que la jeune femme ne ressentais pas la peur d’une mort arrivant à grand pas, Pixel se tourna vers sa nouvelle mission. Ses cheveux fin, soyeux noir dessiner les contours de son visage radieux. Ses fines lèvres modelaient avec aisance un sourire chaleureux dans son apparence pacifique. Juste vêtu d’une jean noir séré et d’un T-shirt moulant tout aussi noir, elle paraissait comme un vide dans cette espace inanimé. Juste sa tête découvert de tout couvre chef ressortait derrière sa peau blanche et ses long yeux bleu. Son regard indigo se posait tout juste sur son interlocutrice qu’il émettait déjà une affection particulière pour ce nouvel être qui venait tout juste de naître devant elle. L’air était sensiblement sec bien que frais grâce au incroyable machine de la corporation. Le silence régnait dans la cour où seule les deux jeunes femmes se faisaient face. Pixel plongea son regard comme pour lire au plus profond de ces deux saphirs qui ornaient son si beau visage. Le temps semblait avoir suspendu son envol et pourtant tout ne faisait que commencer. La jeune dirigeante accentua son sourire tout en gardant cette air bienfaiteur et protecteur…
Il était évident que Vaiana n’avait aucune considération pour son existence. Et juste pour ce détail, par ce que la jeune femme ne ressentais pas la peur d’une mort arrivant à grand pas, Pixel s’était retourné vers son nouveau jouet…


"Non… je ne t’exécuterais pas avant de t’avoir appris à vivre Vaiana…"

Sa voix était d'une douceur sucrée. Ses mots fins et parfaitement prononcés. Chaque juxtaposition de lettres sonnait comme une joyeuse mélodie dans la bouche de Pixel. La parole était son arme qu’elle utilisait sans vergogne.

*Lorsque tu entendra l’eau coulait, lorsque tu sentiras sur ton corps sa fraîcheur, lorsque tu sentiras ton cœur battre, secouer ta cage thoracique à ne plus pouvoir respirer… Lorsque tu te sentiras en vie et que tu en auras pris goût alors je te tuerais. Lorsque enfin tu ne souhaiteras plus qu’une seule chose, du temps, je briserais le sablier et t’ôterais ce délicieux mets dont tu ne pourras plus te passer… Et alors seulement alors tu comprendras la peine des hommes…*

Pixel se tourna vers l’une des entrées de ce petit parc, et d’un geste furtif inclina la tête comme en signe d’approbation. Un homme située là, un garde tenant la distance avec la bombe a retardement s’inclina alors et se retira. Pixel venait d’accepter la mission officiellement. Ses supérieurs voulaient qu’elles s’en occupent jusqu’à l’heure de son jugement, elle allait le faire, mieux encore. Elle allait en trouver une sorte de satisfaction sadique, comme une enfant qui torture de petit animaux…
Elle redonna toute son attention à son petit animal, un air toujours angélique recouvrer ses émotion tandis que son sourire bienfaiteur croissait sur son visage.
Donner l'espoir d'une vie puis le reprendre telle serait son jeu…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://amai-paw.deviantart.com/
Vaiana Sangwer

avatar

Féminin Nombre de messages : 75
Age : 29
Localisation : Jamais au même endroit.
Age du personnage : 19
Humeur : Neutre
Date d'inscription : 09/08/2008

Bourse d'argent
Argent possédé:

MessageSujet: Re: Errance et perdition...   Jeu 9 Oct - 14:42

Vaiana regardait de manière figée son interlocutrice, et même lorsque cette dernière tourna son visage dans une autre direction, pour une raison que la jeune tueuse ne saisissa pas, elle ne désolidarisa pas son regard saphir de cette nouvelle et mystérieuse personne. Qui était-elle réellement? Un militaire? Une employée? Une chercheuse? Non, elle dégageait autre chose... Une aura... Une aura particulière... Une sensation que pouvait reconnaitre Vaiana entre mille: l'odeur du sang moisit et séché dans la boue. Car bien que celle qui lui faisait face était soignée et habillée à la perfection, laissant une certaine odeur sucrée se répandre dans l'atmosphère, Vaiana repéra tout de suite la sensation bien connue définissant une personne habituée aux meurtres et aux carnages. Ce n'était pas une odeur, mais plutôt un frisson qui lui parcourait le corps, transmit à son cerveau et lui disait: attention, cette femme a du sang sur les mains.

Mais Vaiana s'en moquait particulièrement. D'ailleurs, existait-il quelque chose dont elle se souciait après tout? Absolument rien. Pas même sa vie n'avait d'intérêt. Alors à quoi bon se creuser la tête? Il suffisait d'obéir jusqu'à son dernier souffle, et tout se passerait bien...


"Non… je ne t’exécuterais pas avant de t’avoir appris à vivre Vaiana…"

Dans un premier temps, la jeune tueuse ne cru pas vraiment comprendre les paroles de son interlocutrice. Puis l'écho de la dite phrase résonna dans son esprit, lui faisant presque perdre pied.

Apprendre à vivre? N'était-ce pas ce qu'elle faisait justement, vivre? Elle vivait lorsqu'elle combattait et tuait des ennemis... Elle vivait lorsqu'elle assassinait froidement des gens qu'elle ne connaissait pas. Elle vivait lorsqu'elle respirait, et que son cœur battait... Elle était en vie tout le temps. Mais est-ce qu'avoir un cœur qui bat et une respiration normale suffit pour déterminer si l'on vit? C'était là une des questions cruciales, que Vaiana ne se posa justement pas.

Elle répondit à celle qui lui faisait face, dans un ton respectueux, et peu importait ce que signifiait "apprendre à vivre":


"Vous allez donc m'apprendre à vivre puis m'exécuter. Ce qui signifie que je vais être sous vos ordres durant ce laps de temps..."

Vaiana n'avait rien deviné. Elle avait juste reprise la phrase qu'avait sortie la personne qui lui faisait face. Elle savait quoi faire dans ce genre de situations, c'était dans ses entrainements, et dans ses habitudes...

Le jeune tueuse posa un genou au sol, sa main droite proche du pied gauche de son interlocutrice et dirigée vers l'extérieur droit. Elle s'abaissa ensuite jusqu'à pouvoir toucher le sol de ses longs cheveux, et parla d'une voix solennel et sans hésitation:


"Moi, Echo-21, SANGWER Vaiana, ai l'honneur de servir sous vos ordres. Ma vie est à votre entière disposition."

Ainsi était le cérémonial de changement d'unité, donc de supérieurs hiérarchiques, à la Chimératech Corporation. Seuls les soldats avaient ce genre de cérémonial à effectuer, du moins, les hommes du rang, et les sous-officiers impériaux. Les gardes impériaux, eux, étaient considérés comme des futurs officiers, ils n'avaient donc pas à accomplir ce genre de chose.

Vaiana restait dans sa position, attendant la réaction de son interlocutrice. Maintenant que la chiméra prenait connaissance de son changement de commandement, le futur dirigeant devait simplement répéter la même phrase, mais en imputant son appellation, son grade et son nom. Rien de bien compliqué en réalité. Après cela, c'était fini: Vaiana serait aux ordres de cette interlocutrice qu'elle ne connaissait même pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://planet-yuri.forumotion.com/index.htm
Pixel
Chimera - modo
avatar

Féminin Nombre de messages : 153
Localisation : de ça de là...
Age du personnage : 20 ans
Date d'inscription : 10/12/2007

MessageSujet: Re: Errance et perdition...   Ven 10 Oct - 1:37


"Vous allez donc m'apprendre à vivre puis m'exécuter. Ce qui signifie que je vais être sous vos ordres durant ce laps de temps..."


Ainsi la jeune femme n’avait vraiment pas idée de ce qui l’attendait ? Et tout aussi vite qu’elle prononça cette phrase, Vaiana posa un genou à terre. Ce signe d’infériorité, de soumission envers son supérieur ravissait la plus part des grandes pompe de la Chimeratech. Pixel n’en voyait là qu’une sorte d’humiliation cérémonial dont certain abusé copieusement. Ce n’était pas son cas mais il fallait bien y passer si on voulait se faire reconnaître.


"Moi, Echo-21, SANGWER Vaiana, ai l'honneur de servir sous vos ordres. Ma vie est à votre entière disposition."

Ça est, elle tendait la laisse, il ne restait plus qu’a la maîtresse de la saisir. Pixel resta d’abord un moment silencieuse, observant le moindre mouvement de la femme à terre devant ses belle botte de cuir. Rien, pas un mouvement, pas une respiration de travers. Son dernier maître en avait fait un beau chien de chasse, un vrai chien d’élevage… A elle maintenant de transformer se canidé en femme…


"Moi, Pixel, lieutenant des prodromoi, accepte de te prendre sous mes ordres, et ceux jusqu’à ce que ton jugement sois tombé."

Les phrases officiels avaient toujours un peu de mal a passée. Cela faisait bien longtemps qu’elle n’avait pas du répéter un telle processus et pour cause, son équipe n’avais pas était changer depuis des lustres. Les prodromoi, section de renseignements et d’intervention dont le but n’était autre que de rassembler des informations sur la résistance et de convertir les villes opposant au pouvoir de la Chimeratech. La principal force de cette unité résidait dans le travail méticuleux des informateurs et « diplomates » qui arrivait à contrôlée des masses entière sans tirée un coup de feu. L’art de l’observation, de la réflexion et du discours, pour une manipulation parfaite des esprits aussi dur que du plomb. Elles auraient tout au plus une semaine pour apprendre à se connaître… tout jute une semaine pour donner à cette enfant l’espoir d’une vie.
Pixel souris tout aussi humblement, son expression facial parfaitement maîtrisé son corps entier donner une impression de douceur et de gentillesse. Même le plus infime de ses souffles cardiaux pouvait tromper l’adversaire. Elle paraissait tout ce qu’il y avait de plus sincère, tout en complotant avidement contre son nouveau chien. Au bout de quelques minutes de silence, sa voix bienveillante se fit entendre :


"Allez, ne restes donc pas à terre. Relève toi et détend toi un peu. Tu veux une boule de gomme ?"

Le lieutenant venait de glisser sa main dans sa poche pour y extraire deux boules de couleurs arc en ciel. Une sauta dans la bouche de pixel tandis que l’autre dormait sagement dans le creux de sa main, maintenant tendu vers sa camarade…

*Observons sa réaction face au plus doux des bonbons…*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://amai-paw.deviantart.com/
Vaiana Sangwer

avatar

Féminin Nombre de messages : 75
Age : 29
Localisation : Jamais au même endroit.
Age du personnage : 19
Humeur : Neutre
Date d'inscription : 09/08/2008

Bourse d'argent
Argent possédé:

MessageSujet: Re: Errance et perdition...   Dim 12 Oct - 0:51

"Moi, Pixel, lieutenant des prodromoi, accepte de te prendre sous mes ordres, et ceux jusqu’à ce que ton jugement sois tombé."

Un mot, dans la phrase, résonna exagérément dans l'esprit de la jeune tueuse. Pixel -ainsi se nommait son nouveau supérieur hiérarchique- était donc lieutenante? Et qui plus était, lieutenante des services de renseignements? Un officier de la Chimératech Corporation, en clair, un haut-élément de commandement. Vaiana avait toujours été dirigée par de simples sous-officiers, eux-même sous les ordres de mandataires civils qui parlaient pour les gradés. Une forme complexe et décousue d'organisation, mais qui était nécessaire pour ne pas imputer l'existence de l'U-SPAC aux dirigeants du conglomérat. Quant au major... Il n'avait plus donné signe de vie depuis que la jeune chiméra était passée devant le rendu des jugement...

Ainsi donc, elle allait être sous les ordres directs d'un officier, elle, une moins que rien? C'était presque incompréhensible, mais sûrement dans un but de surveillance. Après tout, Vaiana était accusée d'intelligence avec l'ennemi... Peut être pensaient-ils qu'un officier ne les trahirait pas? Cela était sûrement vrai.

Quoi qu'il en était, il y avait une lieutenante face à elle. Une personne en apparence amicale et douce... Peut être l'était-elle, peut être ne l'était-elle pas? Peut importait! Un officier lui faisait face, et Vaiana se devait de respecter le code hiérarchique. Une petite expression simple, "autant pour moi lieutenante", allait sortir de sa bouche, histoire de marquer son embarras du fait de la présence d'un officier devant sans qu'elle ne l'ait salué. Mais Pixel coupa aussitôt son élan en prenant une pose décontractée, et en lui parlant, toujours de manière très douce:


"Allez, ne restes donc pas à terre. Relève toi et détend toi un peu. Tu veux une boule de gomme ?"

Un ordre. Le premier. Presque un électrochoc, presque un frisson incommensurable. Vaiana se releva en moins de temps qu'il n'en fallait pour le dire, et fixa sa supérieur, dans une posture plutôt rigide, mais sans non plus donner l'impression d'être tendue. Elle semblait un peu en position de fausse garde, pour réagir rapidement à tout nouvel ordre... Son ancien supérieur lui donnait souvent des ordres, d'un coup, sans prévenir, lorsqu'elle était en sa présence. Vaiana savait donc réagir rapidement, tel un chat prêt à bondir sur sa proie, mais avec une apparente décontraction.

Mais la friandise qu'offrait maintenant la lieutenante, posée dans la paume de sa main et semblant attendre la réaction de la jeune tueuse, était une source d'interrogation: que devait-elle faire? Etait-ce une sorte de test? Devait-elle réagir rapidement ou ne prendre le temps de réfléchir? Que voulait sa nouvelle supérieure hiérarchique? Quel était son but? Peut être était-ce un poison? Peut être avait-il été décidé qu'elle soit exécutée sans qu'elle ne le sache?

Enfin, peu importait en réalité. Pourquoi se posait-elle autant de questions? Sûrement des restes de la substance que lui avait injectée Light quelques jours auparavant... Mais Pixel avait posée une question, et libre était à Vaiana d'y répondre favorablement comme défavorablement. Cependant, ne pas prendre la confiserie proposée aurait sûrement vexé sa nouvelle dirigeante.

D'un geste presque mécanique, Vaiana attrapa l'objet en question, et sans plus s'y attarder, elle le jeta dans sa bouche séance tenante.

La seule et unique sensation qui parvînt à son cerveau fut un fort goût de sucre. Aucune sensation de plaisir, aussi infime soit-elle, n'avait été ressentie. Vaiana continua de mâcher la friandise en regardant toujours Pixel de manière soutenue mais neutre. Elle ne savait pas vraiment ce qu'elle mâchait, mais elle savait qu'il y avait peu de chances qu'elle se rende compte de quoi que ce soit. En effet, à cause du ripage mental effectué à son incorporation, toutes ses sensations, plaisir, bien-être comme douleur, étaient inhibées, et quasi-imperceptible.

Mais en l'espace d'une dixième de seconde, il vînt quelque chose à l'esprit de Vaiana: et si c'était réellement un piège? Peut être Pixel souhaitait-elle la voir mâcher en face d'elle, chose impensable face à un supérieur? Peut être était-ce donc un moyen dérobé pour l'incriminer et ainsi la punir? De toute façon, peu importait. Elle l'avait fait sans vraiment y réfléchir, sans vraiment y penser, et son sort l'importait peu. Vaiana attendait juste maintenant la réaction de sa supérieure, quant à savoir si elle allait se faire réprimée ou si autre chose était passé par la tête de Pixel...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://planet-yuri.forumotion.com/index.htm
Pixel
Chimera - modo
avatar

Féminin Nombre de messages : 153
Localisation : de ça de là...
Age du personnage : 20 ans
Date d'inscription : 10/12/2007

MessageSujet: Re: Errance et perdition...   Dim 12 Oct - 18:37

[désolée c'est pas très long et inspiré é_è]

Pixel avait un grand sourire au lèvre comme si elle attendait une simple phrase de la part de sa subalterne.. Ou même un déglutition de bonheur. Un simple humm aurait suffit mais non rien… La supérieur attendait immobile légèrement recourbé les poings serrés et les yeux grand ouvert telle une enfant attendant la réponse de sa maman. Mais rien ne se produisit, aucune réaction. Alors Pixel se redressa, d’une stature plus noble et grimaça légèrement en plissant des yeux. Elle n’avait pas l’air désagréable pour autant mais profondément suspicieuse.


*Personne ne peut rester aussi stoïque devant un telle mélange de douceur et de fraîcheur…*

Elle croisa les bras en continuant de l’observer. Plusieurs minutes s’écoulèrent sans qu’elle ne dise un mot ni fit un geste. Quand enfin elle lâcha :

« Alors… ? Tu aimes ? Tu n’aimes pas ? Quelles sont tes impressions ? Tu peux tout me dire tu sais, je veux une réponse franche. »

Vaiana pouvait-elle décrire le genre d’impression qu’elle avait ? Pixel n’avait pas connaissance de tout le dossier de la jeune femme. A vrai dire elle n’y avait jeté qu’un coup d’œil rapide avant de le balancer sur son bureau. Mais de toute manière, elle préférer analysé d’elle-même l’objet de sa mission. Les phrase rapporter était souvent bien moins utile qu‘une conversation avec la personne en question. Ici, la tache était particulièrement ardue. Le robot n’avait pas l’air de coopéré des masses, mais Pixel la ferait plier avec le temps. Ce qu’il fallait s’était ouvrir l’esprit de cette enfant pour y intégrée de nouvelle notion. C’était comme réinitialisée un disque dur. Autrement dit il lui faudrait toucher les point sensible. Les rouage de son esprit s’étaient déjà emballé, la course folle au machination était lancé et rien ne pourrait l’y en empêché.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://amai-paw.deviantart.com/
Vaiana Sangwer

avatar

Féminin Nombre de messages : 75
Age : 29
Localisation : Jamais au même endroit.
Age du personnage : 19
Humeur : Neutre
Date d'inscription : 09/08/2008

Bourse d'argent
Argent possédé:

MessageSujet: Re: Errance et perdition...   Dim 12 Oct - 23:59

Vaiana mâchait toujours la boule de gomme, sans vraiment se soucier de ce qui l'attendait au retour. Aussi, alors qu'elle pensait au pire, elle vit la lieutenante croiser les bras et adopter une posture encore plus sereine qu'auparavant avant de dire:

« Alors… ? Tu aimes ? Tu n’aimes pas ? Quelles sont tes impressions ? Tu peux tout me dire tu sais, je veux une réponse franche. »


Vaiana fut un peu surprise au premier abord, mais comprena rapidement que sa nouvelle supérieure attendait bien quelque chose d'elle: une réponse! Elle voulait savoir ce que cette dernière pensait de la chose qu'elle mâchait... En fait... Vaiana n'en pensait pas grand chose, seul un fort goût de sucre était perceptible... Peut être y avait-il autre chose à ressentir, mais ces choses en question ne devaient sûrement pas être assimilées par le cerveau et/ou le système de compréhension de la jeune chiméra. Toujours était-il que sa nouvelle propriétaire voulait une réponse, c'était donc un ordre. Et qui disait ordre disait réponse immédiate:

"Mes impressions... Il s'agit d'un produit contenant un fort taux de glucides responsables... Il peut tout aussi bien s'agir d'une friandise ou d'un stimulant quelconque... A part un fort taux de sucre perceptible, je ne sais pas vraiment quoi vous dire, lieutenante."

Voila. Vaiana avait été franche au possible. Elle n'était pas allée par quatre chemins pour s'exprimer à cet être supérieur hiérarchiquement et socialement, oubliant presque les protocoles de communication inculqués par la Corporation, mais cette dernière avait voulue une réponse franche, alors Vaiana s'était exécutée.

Elle avait obéit. Que recherchait sa supérieure? Désirait-elle quelque chose en particulier? Quel était son but? Cela ne regardait en fait absolument pas la chiméra, car elle n'était que pour obéir, pas pour réfléchir. Et le proverbe disait: la réflexion est le début de la désobéissance. Mieux vallait ne pas trop penser aux évènements et se contenter d'obéir docilement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://planet-yuri.forumotion.com/index.htm
Pixel
Chimera - modo
avatar

Féminin Nombre de messages : 153
Localisation : de ça de là...
Age du personnage : 20 ans
Date d'inscription : 10/12/2007

MessageSujet: Re: Errance et perdition...   Lun 13 Oct - 13:42

"Mes impressions... Il s'agit d'un produit contenant un fort taux de glucides responsables... Il peut tout aussi bien s'agir d'une friandise ou d'un stimulant quelconque... A part un fort taux de sucre perceptible, je ne sais pas vraiment quoi vous dire, lieutenante."

Pour sur elle était franche. Rien de plus qu’une semis analyse chimique de ce qu’était la boule de gomme? Décidément, la tache allé être vraiment compliquée. Mais Pixel ne perdait pas confiance et tout aussi vite, elle lui souri amicalement en se dirigeant vers un banc à quelque pas tout juste. Ses jambes était lourde du à sa dernière excavateur dans le désert et toute conversation était encore plus agréable une fois assise.

"Suis moi…"

Pixel ne marchait ni trop vite ni trop lentement. Sa dégaine restée des plus inapproprié pour un officier de son rang mais c’est aussi ce qui attirer la sympathie de nombre de soldat. Bien que son caractère sois particulièrement maîtrisée et apprécié par ses hommes, il lui arrive d’avoir de soudaine crise de violence et dans ce cas, personne, personne n’aime se retrouver face à elle. Cependant, rare son les moments où son self control dérapé. Et en ce moment précis, elle jouait à la perfection son nouveau rôle. La Chimera continua de sa douce voix :


"Si cela ne te dérange pas, je préfère allée m’asseoir pour continuer cette conversation…"

Elle n’attend ni sa réponses ni même une quelconque réflexion de sa part pour aller s’asseoir, de toute manière la jeune fille qui se trouver a ses cotées avait été programmée pour ne rien discutée, ça Pixel l’avait compris…
Le banc blanc, en pierre était lourdement encastré devant la fontaine, qui jaillissait encore bien haut dans le ciel. Il faisait bon, et le lieu était charmant, bien que la Chimeratech déceler de nombreuse autre endroit bien plus fabuleux. Néanmoins l’atmosphère était propice à la détente, et à une bonne conversation. Pixel observer toujours du coin de l’œil sa subalterne et une fois les fesses posé sur le banc froid elle repris le sourire aux lèvre :


"C’est bien tout ce que tu ressens hein… mais dis moi… est-ce que ça te plait ?"

Ça question pouvais paraître répétitive, en réalité, elle voulais sondait jusqu’à où la jeune fille pouvait se priver de penser…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://amai-paw.deviantart.com/
Vaiana Sangwer

avatar

Féminin Nombre de messages : 75
Age : 29
Localisation : Jamais au même endroit.
Age du personnage : 19
Humeur : Neutre
Date d'inscription : 09/08/2008

Bourse d'argent
Argent possédé:

MessageSujet: Re: Errance et perdition...   Mer 15 Oct - 0:38

Un nouvel ordre fusa, bien plus ferme celui-ci que tout ceux qu'avait prononcée sa nouvelle supérieure. L'ordre de la suivre. Un ordre sans discussion possible, et de toute façon, sans refus de la part de Vaiana. Obéir était naturel, obéir était tout. Elle ne savait pas ce qu'elle devait à la Chimératech Incorporation, mais elle s'en moquait éperdument: seule son obéissance sans bornes résumait sa façon de penser. Un esprit étroit mais des capacités peu limitées. Voilà finalement ce qu'était Vaiana.

La jeune tueuse suiva donc Pixel, donc le pas n'était pas vraiment celui d'un officier théorique de la corporation. Tous marchaient fièrement, heureux d'avoir obtenus leur avancement. Un semblant de militarisme et de rigueur était même perceptible par moment. Mais la lieutenante qui était maintenant en charge de Vaiana semblait se moquer éperdument de son grade, et ce que les autres pouvaient penser d'elle...

Après finalement quelques pas à suivre sa supérieure, Vaiana écouta sans broncher les paroles de Pixel, lui demandant ses préférences concernant leur position et la suite de la discussion. Question presque inutile, Vaiana ne pouvait pas répondre à ce genre de chose. Uniquement acquiescer de la tête, sans réellement exprimer de oui ou de non significatif.

Cependant, derrière le masque de fer emprunt de neutralité de la jeune tueuse, quelque chose se passait en elle: quelque chose d'incompréhensible pour son cerveau, ce dernier étant incapable de l'assimiler... Ses yeux se détournèrent du banc blanc, où sa supèrieure venait de s'assoir, et se fixèrent sur la fontaine, d'où jaillissait un liquide très commun pour les mortels...

Mais cette impression de rêve ne dura pas, Vaiana étant rapidement ramenée à la réalité par la voix de Pixel:


"C’est bien tout ce que tu ressens hein… mais dis moi… est-ce que ça te plait ?"

Vaiana comprenait ce que voulait sa supérieure, mais elle ne pouvait pas répondre convenablement: cela reviendrait à mentir, même pour essayer de lui faire plaisir. Elle décida alors de rester franche et honnête, et s'exprima à Pixel:

"Le goût des choses, les sensations, sont perçues par mon entité physique, mais ne sont pas assimilées par mon organe cérébral. Il y a des choses qui sont encore perceptibles, mais on m'a toujours dit qu'elles avaient été "choisies". Je n'ai jamais comprise les scientifiques, donc je ne comprends pas vraiment ce qu'ils voulaient dire par cette expression..."

Vaiana avait tentée de faire comprendre à Pixel qu'elle ne pouvait tout simplement pas aimer, ce sentiment ne faisant pas parti de la liste que les scientifiques avaient établis à l'origine, avant son ripage mental. Selon eux, seul un fort choc émotionnel pouvait affaiblir ce "formatage de l'esprit", voir le détruire, mais cela n'était encore jamais arrivé. Bien entendu, tous ces éléments figuraient dans le dossier de la jeune tueuse. Mais sa nouvelle supérieure, allait-elle se satisfaire de cette réponse?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://planet-yuri.forumotion.com/index.htm
Pixel
Chimera - modo
avatar

Féminin Nombre de messages : 153
Localisation : de ça de là...
Age du personnage : 20 ans
Date d'inscription : 10/12/2007

MessageSujet: Re: Errance et perdition...   Dim 19 Oct - 21:47

Les deux femmes venaient tout juste de se rencontrer, l’une prêtant serment à l’autre et l’autre préparant de lui apprendre la « vie ». C’était chose peut courante que de trouver un officier parler ainsi, dans les jardins, en tête à tête, avec un de ses hommes. Et pas n’importe lequel, une jeune tueuse accusée d’intellige avec l’ennemis incapable de se défendre comme si la hargne qu’inspire la vie ne l’avait jamais habiter. Il faisait plutôt bon, les minutes passaient lentement durant leur conversation, il fallait jouer avec prudence et méthode… Et bien que le temps ne jouer par en leur faveur, Pixel était refusait de sauter les étapes. Son analyse avancer doucement mais sûrement. Il lui était déjà arriver de rester des semaines entières avec son équipe sur un même point pour en faire l’analyse précis aussi était-elle prête à tous. Du coin de l’œil elle avait remarqué cette étrange attirance que développée, sans doute inconsciemment, Vaiana pour la fontaine. Si une telle prestation pouvait crée quelque chose alors Pixel n’hésiterait pas une seconde de l’emmener à… Ses plans furent coupée par la voix mécanique de la dites accusée :

"Le goût des choses, les sensations, sont perçues par mon entité physique, mais ne sont pas assimilées par mon organe cérébral. Il y a des choses qui sont encore perceptibles, mais on m'a toujours dit qu'elles avaient été "choisies". Je n'ai jamais comprise les scientifiques, donc je ne comprends pas vraiment ce qu'ils voulaient dire par cette expression..."

"Choisie hein… ? Un tel procédé est impossible, crois moi dans moins d’une semaine tu comprendras ce qui se cache derrière le mot vie…"

Sa voix n’avait pas changer de ton, toujours douce et mélodieuse. Mais on pouvait lire clairement à travers son regard bleue, la détermination qui s’y trouver. Son visage radieux se tourna vers la machine pour reprendre :

"Tu dis ne rien ressentir, ne rien pouvoir assimilées par ton organe cérébral… Mais est-ce que cela te suffit ?"

Pixel avait portée toute son attention sur sa mission, l’air le plus aimable qu’elle pouvait avoir. Avant de tenter quoi que se soit, il fallait gagner sa confiance et son respect et quand bien même son rang hiérarchique lui donner déjà cette avantage avec Vaiana, la lieutenante en voulait plus…
Ce qu’elle voulait savoir si la jeune tueuse pouvait encore pensée d’elle-même, un telle question ne lui était sans doute jamais venu à l’esprit mais posé par une de ses supérieurs… Peut-être arriverait-elle à toucher quelque chose…
Quoi qu’il en était, elle avait un plan, il lui faudrait un peu de temps mais elle réussirait cette épreuve. Et pour ça, Pixel était prête à allait très loin…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://amai-paw.deviantart.com/
Vaiana Sangwer

avatar

Féminin Nombre de messages : 75
Age : 29
Localisation : Jamais au même endroit.
Age du personnage : 19
Humeur : Neutre
Date d'inscription : 09/08/2008

Bourse d'argent
Argent possédé:

MessageSujet: Re: Errance et perdition...   Mer 22 Oct - 23:46

"Choisie hein… ? Un tel procédé est impossible, crois moi dans moins d’une semaine tu comprendras ce qui se cache derrière le mot vie…"

Vaiana était plus ou moins dubitative, esquissant un mouvement de la tête vers le sol, son regard se perdant dans les quelques couleurs ternes et grisâtres qui étaient visibles ci-bas. Pixel, n'était-elle vraiment pas au courant? Ne connaissait-elle pas la technologie dont disposait la corporation? Non, cela était impossible. Elle était lieutenante, elle les avait sûrement apprises par cœur pour pouvoir obtenir ses promotions. Dans ce cas, pourquoi? Pourquoi semblait-elle si obstinée? Pourquoi s'exprimait-elle ainsi, parlant d'une technologie inexistante pourtant de plus en plus utilisée?

Certes, la machine kila, le ripeur psychographique et les autres instruments qui avaient servit à la "création" de Vaiana étaient des prototypes, classés "secret corporatif et interne" et dont la connaissance n'était accessible qu'aux techniciens, ou officiers -dont les officiers supérieurs-. Elle-même étant lieutenante, elle ne pouvait pas ne pas savoir. A moins que...

A moins qu'elle savait. Mais qu'elle ne voulait pas le faire croire. Sa détermination et ses paroles semblaient des subterfuges pour tromper l'adversaire, subterfuges habiles puisque Vaiana ne les remarquaient que tardivement. Elle savait qu'elle ne faisait pas face à n'importe qui. C'était en plus d'être un supérieur, un officier, et encore plus, une personne d'expérience, habile dans la manipulation, avec en prime un charisme redoutable. Que se cachait-il réellement derrière ce masque tout sourire? Vaiana commençait à se faire une idée sur sa nouvelle supérieure, idée imprécise et peu complétée, mais qui faisait son chemin.

Pixel s'était trahie. Trahie est et restera un grand terme, mais c'était le meilleur moyen de qualifier son ressentiment envers son supérieur.

Car aux vues de ses paroles... Elle ne pouvait pas dire qu'elle n'était pas au courant des nouvelles technologies... Elle ne pouvait pas dire que procéder à un ripage mental était impossible... Sauf...


Sauf si elle ne savait réellement pas! Si elle n'était réellement pas au courant, alors il était normal qu'elle n'y croit pas! Mais comment envisager un officier, dirigeant une puissante section de propagandistes -terme familier-, non au fait des nouvelles technologies, surtout en matière de contrôle mental?

Tout la raison que s'était faite Vaiana sur la chiméra s'était écroulée. Elle ne savait plus vraiment quoi penser, déstabilisée par le comportement et les réponses de sa supérieure. Puis sans crier gare, une autre question tomba:


"Tu dis ne rien ressentir, ne rien pouvoir assimilées par ton organe cérébral… Mais est-ce que cela te suffit ?"

La lieutenante ne voulait réellement pas abandonner. Mais Vaiana n'avait pas la réponse à ce type de questions. Elle avait été formatée pour agir, non pour réfléchir. Mais même ce raisonnement ne tenait plus debout, car Vaiana ne faisait que réfléchir depuis tout à l'heure, s'interrogeant pour la deuxième fois de sa vie sur la vraie nature d'un être, soit-il chiméra ou humain.

Un conflit moral jouant sur des contradictions rocambolesques naquit dans l'esprit de la jeune tueuse. Créée pour agir... Non pour réfléchir... Alors que faisait-elle depuis tout à l'heure? Comment avait-elle pu se perdre ainsi dans ses pensées, cherchant à deviner la nature profonde, se posant des questions, réfléchissant sans cesse à cette jeune femme?

Le visage de Vaiana était décomposé. Quiconque aurait pu le voir se serait trouvé face à une expression d'étonnement plus qu'accentuée. La jeune tueuse se posait trop de questions... Réfléchissait trop... Le genre de choses qu'elle n'avait encore jamais faite avant sa rencontre avec Light... A croire que la substance qui avait été injectée en elle l'avait considérablement changée... La rendant plus... humaine.

Aussi, à part une première expression humaine -celle de l'étonnement- visible sur le visage de Vaiana, aucune réponse ne vînt aux oreilles de Pixel. La confusion était totale dans l'esprit de la jeune tueuse, et elle empirait à chaque secondes qui passait... Vaiana était réellement en train de changer en elle-même... Et n'importe quel scientifique aurait dit à ce moment que le ripage mental n'était plus qu'à qu'un cheveu de se briser...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://planet-yuri.forumotion.com/index.htm
Pixel
Chimera - modo
avatar

Féminin Nombre de messages : 153
Localisation : de ça de là...
Age du personnage : 20 ans
Date d'inscription : 10/12/2007

MessageSujet: Re: Errance et perdition...   Jeu 23 Oct - 0:38

La stupeur qui marquer son visage, comme une profonde cicatrice encré sur son si jolie corps. Ses yeux fixes, perdue dans les méandres de plus en plus ténébreux de son esprit. Comme si les piliers de son existence peux à peux se fissurer sous l’influence de la conversation avec sa supérieure. Son expression si fixe, déstabilisé, interrogatrices.. Si humaine… Vaiana était à de doigt de franchir la première étape…

Sur son visage se dessiner frénétiquement un sourire malsain, Pixel avait dès lors une mine machiavélique l’atmosphère en devenait peu rassurante, mais bien trop perdue dans ses pensées, Vaiana n’en eue sûrement pas vent. Il ne fallait pas s’arrêter là… surtout pas renoncer au dernier coup de hache pour voir l’érable s’abattre. Alors se dotissant d’un regard des plus désolée, presque rongée par l’amertume, la lieutenante vint cueillir des bout de doigt le menton de sa nouvelle victime. Effleurant sa peau de ses long doigts fin elle releva la tête de Vaiana afin de plongée son regard bleue agate, telle une mère observant l’incompréhension de sa pauvre fille. Et alors, sa bouche s’entrouvrit pour laisser quelque doux mot s’y extirper :


« L'acte fondamental d'une vie est de décider ce qui est important et ce qui ne l'est pas… »

La chimère supérieur, poussa les quelques mèches qui encadrées pourtant si bien le visage de la jeune tueuse puis continua de sa voix toujours épurée :


« Si tu ne considère pas important tout ce qui viens de se produire, si tu ne considère pas important l’apparition d’un chamboulement dans tes pensées, si tu ne considère pas important la vie qui influent dans la confusion de ton esprit, alors regarde moi dans les yeux et affirme moi que jamais le doute n’a parcouru ton esprit et que jamais il n’oseras fouler ce chemin… Ou alors… dis moi tu ne comprends pas ce qui t’arrive, mais que tu considère important cette nouvelle expérience… Et alors je me ferais un plaisir de t’initier à la vie… Vaiana…. »


Son discours avait était soigneusement montée depuis le début, elle n’attendais plus que le verdict de la petite machine qui perdrais se statut aussitôt qu’elle le voulait. Mais rien n’était gagnée d’avance. En effet Pixel jouait contre la machinerie de sa grande entreprise. Et autant dire que se battre contre les mécanisme divers et variées de la Chimeratech n’était pas chose aisé. Mais avec ruse et patience l’homme reprendrais toujours le déçut sur la machine aussi coriace soit-elle, car cette dernière n’est pas douée du plus grand pouvoir de la race humaine, la faculté de pensée. Telle était le point de vue de la Lieutenante des Prodromoi…

"Allons parle sans risque, toute réponses sera bonne..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://amai-paw.deviantart.com/
Vaiana Sangwer

avatar

Féminin Nombre de messages : 75
Age : 29
Localisation : Jamais au même endroit.
Age du personnage : 19
Humeur : Neutre
Date d'inscription : 09/08/2008

Bourse d'argent
Argent possédé:

MessageSujet: Re: Errance et perdition...   Mer 29 Oct - 2:51

[Gomen pour le retard -.-]


Un ensemble de cellules nerveuses... Appelées neurones... Rassemblées et regroupées en synapses, ces dernières travaillant au cœur même du système nerveux pour apporter sensations diverses à l'organe moteur de la psychologie humaine: le cerveau. C'est dans cet organe pourtant bien organisé, et dans cette structure complexe qu'était le système nerveux que tout se jouait. Des barrières invisibles se brisaient, des obstacles psychologiques s'écroulaient, des parois virtuelles étaient réduites à néant... Et un petit appareil, pas plus épais qu'une tête d'épingle, envoya un signal d'alarme qui tomba pile sur l'ordinateur d'un scientifique endormi...

Ce dernier sursauta et regarda le message avec stupeur... Il était tellement stupéfait qu'il lu à haute voix ce qui était écrit, sans vraiment y croire:


"Attention: le ripage mental du sujet E-21 vient de céder sous une contrainte psychologique extérieure. Toutes les parties mentalement bloquées ont été déverrouillées. Attitudes préconisées: 1- Annulation et effacement des données --- 2- Autodestruction de l'implant cérébral --- 3 - Ne rien effectuer."

Le scientifique recula:

"Que... Qu'est-ce que c'est que ce foutoir? Pourquoi quelqu'un a t-il fait céder le ripage alors qu'elle est aux arrêts???"

"Vous n'avez pas à le savoir, major."

Le scientifique se retourna, mais en lieu et place de toute explication, le canon d'une arme à feu était maintenant visible en gros plan face à lui. Des hommes en combinaisons de combat se tenaient devant lui, peu amicaux et redoutablement armés. Le plus gradé, et celui qui tenait en joue le scientifique, prit la parole:

"Nous arrivons juste à temps. Heureusement que vous n'ayez pas eut le temps de faire quoi que ce soit."

"Quoi? Qui êtes-vous?"

"Nous travaillons, comme vous, pour l'organisation. Mais nous servons ses intérêts, contrairement à vous, qui ne recherchez que fortune et gloire par la trahison."

"Tra...Trahison? Mais de quoi parlez-vous....???"

"Major, par ordre du décret 28 de la haute instance de la Chimératech Corporation, vous, et tout votre personnel, soit un total de quinze personnes, êtes condamnés à la peine capitale pour trahison, haute trahison, intelligence avec l'ennemi et tentative de coup d'état avec déstabilisation des intérêts de la corporation. Cette décision est d'application immédiate."

"Q...Qu... Quoi??? Mais vous rigolez???"

"Major, vos collègues sont déjà tous morts. Il ne reste plus que vous et votre cobaye, le numéro 21. Après, l'unité d'extermination et d'assassinat expérimentale U-SPAC n'existera plus. E-21 ne mourra pas de suite, nous lui soustrairons d'abord des informations, puis nous nous en débarrasserons. Bien, maintenant, l'heure est à la sentence. Vous avez 10 secondes pour repenser à vos erreurs envers la Chiméra et demander la complaisance du grand dirigeant."

Le scientifique était bouche-bée. Mais il fallait agir vite, l'heure n'était pas aux surprises, ni au désespoir: il savait que cela allait se finir ainsi, il l'avait pressentit lorsque Vaiana avait été arrêtée et jugée. Maintenant, il ne restait plus qu'à faire ce en quoi il croyait...

L'homme à la blouse blanche sera le poing et un petit "clic" caractéristique résonna dans la pièce. Ca y est, c'était fait. Il aura fallut moins d'un ou deux dixièmes de seconde pour anéantir ses années de travail pour la corporation. Ce qu'il venait de faire? Il pensait que c'était juste. Pas le moindre doute ne l'avait assaillit, non, pas le moindre.

Aussi, lorsque la balle d'acier perfora son crâne dans un silence perceptible, il continua de sourire, fier de ce qu'il avait accomplit. Même lorsque les derniers souffles de vie commençaient à le quitter, ses pensées étaient à l'attention de sa créature, sa progéniture. Celle qui avait créé à partir d'un déchet humain. Sa fierté... Son sourire perdura, même après l'arrêt de son coeur, et de tous les autres organes. Comme s'il avait gagné...



"Ghh... Huh.... Aaaaaah...."

Après un brusque écart vis-à-vis de sa supérieure, Vaiana semblait chanceler, poussant des plaintes exprimant une douleur qu'elle ressentait, ou du moins, une sensation qui y ressemblait fortement. Elle n'arrivait plus à se stabiliser, et ne savait plus où elle se trouvait. Son orientation venait de disparaître accompagnée de tous ses autres sens. Elle ne comprenait même plus ce que lui disait sa lieutenante, un lancinement de douleur caractéristique qui envahissait son cerveau dans sa forme la plus désagréable. Tout le discours précédemment exprimé par sa lieutenante avait été effacé de la mémoire, ce qui signifiait beaucoup de choses, peu réjouissantes pour le moment.

Se tenant la tête de ses deux mains, Vaiana semblait souffrir atrocement. Un violent mal de crâne, en toute apparence. Comment allait réagir sa supérieure, face à cette nouvelle situation, qui était une nouvelle fois peu évidente?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://planet-yuri.forumotion.com/index.htm
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Errance et perdition...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Errance et perdition...
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Cardfight!! Vanguard Booster 17 - Blazing Perdition
» Kagero Perdition Dragon, Breakdown Dragon
» Sneak Preview VGE BT17 Blazing Perdition ver.E
» perdition or the x thats the question
» pandawa en perdition 194 sur summens

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Les Bases :: Chimeratech incorporated :: acceuil-
Sauter vers: