AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Vite à l'église! [libre]

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Vaiana Sangwer

avatar

Féminin Nombre de messages : 75
Age : 29
Localisation : Jamais au même endroit.
Age du personnage : 19
Humeur : Neutre
Date d'inscription : 09/08/2008

Bourse d'argent
Argent possédé:

MessageSujet: Re: Vite à l'église! [libre]   Sam 6 Sep - 23:45

Vaiana était incrédule. Elle resta un moment, sans bouger, repensant sans cesse aux paroles que venait de prononcer la criminelle... Elle s'était fait la même chose? Ce n'était pas si terrible? Que voulais t-elle dire? Etait-ce du poison? Une telle quantité... Un virus? De la drogue? Une substance chimique? Qu'avait-elle bien pu lui injecter? Qu'est-ce qui avait pu d'ailleurs causer cette violente réaction immunitaire chez elle? Réaction allant même jusqu'à la tuer...

Elle repensa rapidement à ce que lui avait dit Yvan, le jour de son injection...


"Fais attention Vaiana... L'oxydrine d'hydroxide agit un peu comme un anti-corps, en plus de t'attribuer des capacités surhumaines..."


"Anti-corps?"

"Oui. Cela veut dire que si tu es malade, la bactérie responsable de ta maladie sera automatiquement détruite par l'oxydrine d'hydroxide composite HL. C'est la même chose en cas d'injection d'un corps étranger: si celui-ci tente de changer ne serait-ce qu'une cellule de ton organisme, l'oxydrine d'hydroxide agira et neutralisera le produit. A condition qu'il ne soit pas directement injecté dans tes organes vitaux, car sinon le produit toxique aura le temps d'agir avant d'être éliminé. Ce qui pourrait causer ta mort. Mais de toute façon tu ne peux pas mourir, alors ça règle le problème. Enfin, si, mais tu peux revivre autant de fois que possible tant que ta tête n'est pas séparée de ton corps..."


"Je serais immortelle? Comme les vampires?"

"Les vampires n'existent pas. L'immortalité non plus. Assez de questions et avance."




Vaiana commença à se poser des questions sur l'agissement du produit que lui avait injecté Light... Ce dernier avait été injecté dans son cou... A moins... Que c'était une veine qui allait directement au cerveau? Son cerveau avait été touché? Cela expliquait son comportement étrange... Cela expliquerait pas mal de choses...

La jeune tueuse fixa la chiméra dans les yeux, lui jetant un regard noir, avant de lui dire:


"J'ai compris... Tu m'as injecté de la drogue pour me faire parler... Tu tente de manipuler mon cerveau pour me soutirer des informations... "

Vaiana fixait toujours son interlocutrice, cherchant une issue. Son pouvoir? Elle était trop épuisée pour l'utiliser, cela la tuerai... Mais si c'était l'unique moyen, alors elle y recourerait...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://planet-yuri.forumotion.com/index.htm
Low Light

avatar

Masculin Nombre de messages : 98
Age : 35
Localisation : Dans le vide intersidéral...
Age du personnage : 21
Humeur : Blanche. Juste blanche...
Date d'inscription : 03/04/2008

Bourse d'argent
Argent possédé: 5000 gils

MessageSujet: Re: Vite à l'église! [libre]   Mer 10 Sep - 12:09

La situation connu un retournement. En tout cas la personne qui était en face deLight changea net de discours, de regard. Light pouvait ressentir desdoutes, de la colère. Vaiana, composant parfait de l'armée chimera, se posait des questions. Mais pas les bonnes. Pas celles que Light aurait imaginées. Elle eut un doute sur l'agissement de la substance. La transformation du corps de la Chiemra ui lui faisait face l'avait -elle immunisée contre ceci? Mais à ce moemtnlà, comment essentait-elle la peur et le doute? Ou alors...Morphea Illustris avait uniquement anihilé l'oxydrine d'hydroxide un moment, ou definitivement? Ce qui était certain, c'est qu'elle lui avait injecté directement dans la carotide - on ne pouvait pas l'injecter ailleurs que dans une veine, sinon on perdait la dose, ça, c'était certain - Mais de la drogue? A vrai dire... Elle n'y avait jamais pensé. Elle resta comme une idiote sans parler un instant devant la jeune fille. Elle ferma les yeux rapidement, avant de les rouvrir pour les plonger dans ceux de son interlocutrice - et la méfiance revint, mais sans nervosité.
*Si je lui dit ce qu'est Morphea Illustris, va-t-elle se servir de cette donnée pour contrer mon plan? Quoique...Je n'ai pas de plan...Et de toute façon, j'ai toutes le copies des documents en rapport avec la substance...Et tout le monde le sait. Sauf elles.*
Elle jeta un oeil à la jeune femme évanouie. Quand allait-elle se reveiller? A quel camps appartenait-elle? Appartenait-elle au cercle des huntress? Des resistantes? Pour être enlevée par une Chimera, il faut qu'elle ait une place importante en tant qu'ennemie. Light replongea son regard sombre et lumineux à la fois dans les yeux de la jeune fille.
"Je n'ai aucun interet à te faire parler. Je n'ai nullement besoin d'informations te concernant. J'ai toutes celles qui m'interessent. Et Morphea Illustris n'est pas une drogue, juste la substance qui permet de se contrôler quasi parfaitement et de décupler nos facultés psychiques et physiques, tout en contrôlant nos émotions et nos douleurs. Mais elle ne change ni notre conscience, ni notre personnalité."
*Ce qui fait que normalement tu devrais sentir mes intentions sans que je te les dise, mais qui es tu? Comment peux-tu avoir peur, et ne pas savoir?*
Elle ne savait pas si elle avait entendu parler de cela, et elle en doutait. Une fille formatée pour la guerre et les opérations militaire ne pouvait pas avoir connaissance d'une decouverte aussi dangereuse pour le pouvoir en place. Tout comme les membres du programme de conditionnement subliminal à grande échelle igoraient tout de cela. Light avait de la chance d'avoir connu Omega. Elle s'en rendit compte, encore une fois, et soupira d'avoir du le laisser. Ils auraient pu aller très loin, si le monde n'avait pas été tel qu'il l'est. Si Light n'avait pas été ce qu'elle est. Si seulement...
Light ne pris plus l'initiative de touche ou de faire quel geste que ce fut vis a vis de la jeune chimera. Elle sentait que celle ci avait du mal à se contrôler. Peut être que trop de sentiments humains d'un coup n'étaient pas une bonne chose, finalement. D'autnat que Light n'était pas une instigatrice. Elle n'avait jamais fait ce genre de choses. Ou plus precisement, jamais reussit. Changer les esprit était difficile en ces temps, redonner la foi à quelqu'un l'était encore plus, et elle n'avait jamais donné la substance à personne avant... Elle se leva pour se detendre un peu les jambes - quoique ne souffrant absolument pas, c'était un reflexe humain, après tout - et resta debout devant Vaiana. Son regard plongé dans le sien, le visage impassible, mais sans colère, ni haine. Et elle avait toujours cette lueur dans le regard.

"...Tu te mefie trop. je ne suis ni une amie ni une ennemei. Juste un messager."
*Que'est-ce que c'est que cette phrase digne d'un prêcheur? Je n'ai aps de religion et me voila en train de jouer les messagers de je ne sais quoi... Peutêtre est-ce vraiemnt une drogue? Peut être est-ce classé dangereux car addictif?*
Light commençait à se poser des questions - et les mauvaises aussi. Elle ne cessait de fixait cette fille magnifique qui avait reussit à lui faire utiliser son 'avantage', à lui faire dire de quoi il s'agissait, à la faire douter. mais elle s'en fichait, au fond, elle était bien avec la substance, et une pensé se profila dans son esprit clair et serein.*Et si...*Elle lui tendit quand même la main.
"Lève toi."
Sa voix était douce, grave, grâcieuse. Ses gestes n'étaient pas étudiés, mais elle avait une grâce et une habileté telle qu'elle même se voyait de l'exterieur et ne se reconnaissait pas.
"Ne restons pas là, allons prendre l'air."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vaiana Sangwer

avatar

Féminin Nombre de messages : 75
Age : 29
Localisation : Jamais au même endroit.
Age du personnage : 19
Humeur : Neutre
Date d'inscription : 09/08/2008

Bourse d'argent
Argent possédé:

MessageSujet: Re: Vite à l'église! [libre]   Ven 12 Sep - 2:42

A ce stade, on ne pouvait plus dire que Vaiana était maître d'elle-même. Son esprit, sa conscience, son subconscient, ses pensées, tout était désordonné au possible. Toutes les liaisons plausibles et inimaginables qui assuraient la logistique entre tous ses organes de réflexion semblaient complètement hors services... De là à dire que Vaiana était complètement perdue, il n'y avait qu'un pas. Déboussolée, elle ne savait plus quoi faire, ni quoi répondre... Morphea Illustris? Qu'est-ce que c'était? Quoi qu'en disait sa interlocutrice, cela ressemblait bien à une drogue... Du moins du point de vue de l'assassin Chiméra...

Vaiana était maintenant persuadée que celle qui lui faisait face tentait de contrôler ses pensées et ses gestes. Bien qu'il n'en était rien, la chiméra était sûre d'avoir une ennemie face à elle, autant convaincue par son comportement, par ses paroles, que part le sang qui maculait son propre corps.

Comment sortir d'une telle situation? Comment sauver son existence? Quel était le meilleur moyen de ne pas mourir? Quel était le meilleur moyen de fuir?

Fuir? Pourquoi devrais-je fuir? Il est hors de question de fuir! J'ai toujours tué et ce au péril de ma vie. Je me suis toujours moquée du sens de mon existence tant que j'obéissais aux ordres... Alors pourquoi? Pourquoi est-ce que je m'inquiètes maintenant? Pourquoi est-ce que je ne pense qu'à fuir? Pourquoi? Pourquoi?


"Lève toi."

Les mots prononcés par la chiméra firent l'effet d'un électrochoc. Un électrochoc devenant frisson et parcourant son corps de la tête aux pieds, du cerveau à ses intestins... D'un seul mouvement, d'un seul geste, d'un seul souffle, la tueuse se releva presque instantanément, fixant Light avec un air surpris, et sa main tendue offerte à son adversaire... Une main tremblante, et peu assurée avec un regard d'incompréhension complet.

Elle avait obéit. Peu importait ce qu'elle en pensait, elle avait obéit. Elle avait faillit aux ordres de la chimératech, mais obéissait à Low Light, criminelle condamnée à mort par la corporation? Cela n'avait aucun sens... Qu'arrivait-il à son esprit? Que lui arrivait-il? Pourquoi?

Que s'était-il passé dans son métabolisme? Que s'était-il passé dans son cerveau? Dans son corps? Dans son sang? Vaiana n'en savait rien... Mais une chose était sûre... Elle obéissait au doigt et à l'œil de son adversaire, sans qu'elle ne puisse contrer ses instincts... Et cela était particulièrement dérangeant, ajoutant à la confusion...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://planet-yuri.forumotion.com/index.htm
Low Light

avatar

Masculin Nombre de messages : 98
Age : 35
Localisation : Dans le vide intersidéral...
Age du personnage : 21
Humeur : Blanche. Juste blanche...
Date d'inscription : 03/04/2008

Bourse d'argent
Argent possédé: 5000 gils

MessageSujet: Re: Vite à l'église! [libre]   Sam 13 Sep - 0:54

Light resta ébahie devant l'autre Chimera qui s'était levée sans broncher. Sa pensée se précisa. Soit elle ne réagisait pas bien à la substance, soit Light avait développé un pouvoir immense rien qu'en s'injectant la même dose. Un frisson lui parcourut le corps, un vertige s'en suivit. Elle fut obigée de poser l'une de ses mains sur un débri qui se trouvait là, pour reprendre contenance. Que se passerait-il si elle pouvait, rien qu'en sugerant quelque chose, forcer quelqu'un à faire ce qu'elle disait? Elle ne voulait pas de cela. Morphea Illustris permettait de devenir lextra lucide - non pas dans le sens ou on l'entend en parlant des mediums - et d'acquerir le savoir, une capacité d'analyse des situations aigue qui permettait de savoir quoi faire, comment agir ent oute circonstance - sauf si on nous injecter l'antidote, qui, à ce jour, n'existait pas. La réaction de Vaiana n'était donc pas normale. A moins que Light ait developpé un pouvoir, qui ne serait , en aucun cas, dû à cette injection. Il était stipuler sur les documents informatiques et papiers qu'elle possédait quels étaient les effets secondaires, et ceux ci n'apparaissaient nul part.
Elle se calma et retrouva son equilibre et son orientation. Son regard croisa celui de la jeune femme - qui la considérait toujours comme une ennemie - elle pouvait lire la méfiance et la colère dans ses yeux. Elle se mis à marcher, sentant qu'elle aurait certainement besoin d'air pour la suite des évênements, qui s'annonçaient complexes.
Tout en se dirigeant vers la sortie, la chimera en fuite sortit une petite boite de metal de l'une des poches de sa vestes, en sortit une cigarette et l'alluma avec un briquet old school en metal, le genre de ceux qui fonctionnent à l'essence, comme pendant les premières guerres mondiales sur terre. Un signe bien visible était grav sur l'objet: un Omega. La lettre grecque. Elle tira une bouffée sur la cigarette qui dégagea un filet de fumée légèrement
éclairé
par la lueur de la lune. Elle regarda la chimera. Elle ne comprenait pas le processus. Elle aurait aimé sortir ses documents qu'elle connaissait presque par coeur pour chercher l'eventuelle faille, mais elle se méfiait autant. Elle ne pouvait prendre le risque de se le faire voler. Même si le principale de leur contenu était dans sa tête, personne ne la croirait sans les avoir vu. Et personne ne la suivrait. D'autant qu'il y avait fort à parier que les dirigeants avaient detruits les origianux, ou les avaient codés, pour éviter un nouveau vol...
En fumant une deuxième bouffée, puis un autre, puis un autre, elle fermait et rouvrait les yeux, le dos droit, se grattant au niveau du pogné de temps à autre, laissant son bras pendre le long de son corps pendant quelques dizaines de secondes, puis le relavant pour fumer. Quelques minutes se passèrent comme cela, minutes qui semblèrent être une éternité, et pendant lesquelles elle aurait parue vulnérable et ayant baissé la garde pour n'importe quelle personne. Hors mi pour une personne sous substance.

En réalité elle pensait. Ses pensées avaient pris un nouvelle direction. Elle reflechissait tout en gardant ses sens en alerte.
*Elle semble obéir aux moindres mots prononcés par moi... Effets secondaires et indésirables: sensation de comprendre totalement et d'aimer comme si on la connaissait depuis toujours la personne qui nous a injecter ou fait ingérer le produit. Perte de l'orientation physique provocant vertiges, bouffées de chaleur. Sensation que le rythme cérébrale s'intensifie et s'accelère malgrés soi. Enfin, le sujet à l'impression que ses pensées vont trop vite et cela peut le faire paniquer. Ces effets sont cependant rares, ils ne touchent que certains sujets fragilisés et ayant des antécedants médicaux à problème. Il n'apparaissent qu'un moment très bref, à la prise de la première dose. Les doses suivantes se verront tolérées à cent pourcent par n'importe quel sujet. Les doses suivantes devront être augmentées, voire doublées et l'absence d'ingestion/injection sur un laps de temps d'une semaine après la première dose, le sujet présentera des syndrômes... Aucun des effets signalés dans les documents ne concordent avec son attitude. Il n'y a qu'un moyen de savoir si elle obéït à tout... Je dois tester quelque chose...*
Light ne voulait en aucun cas ajouter un effet secondaire aux documents, ni faire des experiences scientifiques. Elle ne comprenait simplement pas comment ce qui se présentait comme une promesse d'évolution en matière de communication avec l'ennemi pouvait flancher à ce point. Elle regarda la jeune chimera , jeta sa cigarette avant de l'ecraser.
"Parle moi de ta vie, de qui tu étais avant d'être reformatée par la Chimeratech. Je voudrais apprendre à te connaitre, savoir ce à quoi tu aspirait dans la vie..."
En posant cette question, si Vaiana obéissait à tout ce qu'elle disait, Light espérait reveiler en elle son côté humain, sa vraie conscience, son 'moi'. Elle ne pouvait se résoudre à la voir comme cela, terrifiée, méfiante, et entièrement vouée à obéir. A lui obéir. C'était pour elle pire que de la voir obéir aux ordres de la Chimeratech. Light ne voulait que la paix. Mais une paix ave des gens humains, conscients. Elle ne pourrait pas vivre en sachant que des personne - que cette personne - pensait d'elle qu'elle voulait lui soutirer des informations. les informations qu'elles aurait voulu avoir - s'il en existait - elle les avait déjà. A ce moment de sa vie, elle ne desirait rien d'autre que partager sa découverte, partager ses capacités, ses dons. Tout ce qu'elle voulait, à ce moment précis, c'était ne plus être seule, comme l'avait toujours été.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vaiana Sangwer

avatar

Féminin Nombre de messages : 75
Age : 29
Localisation : Jamais au même endroit.
Age du personnage : 19
Humeur : Neutre
Date d'inscription : 09/08/2008

Bourse d'argent
Argent possédé:

MessageSujet: Re: Vite à l'église! [libre]   Sam 13 Sep - 20:41

Vaiana regarda Light fumer sa cigarette silencieusement, son esprit commençant à se calmer... Les paroles de la jeune chiméra rebelle résonnèrent dans le vide... Vaiana était totalement perdue, cela était un fait, sans compter que son corps n'obéissait plus, ni à ses envies, ni à ses pensées. Son subconscient semblait avoir le dessus, et ses intincts primaires d'obéissance aveuglante semblait taire toute raison, et toute pensée logique et/ou contradictoire. Bien que la jeune tueuse était calmée, et que son coeur avait retrouvé un rythme cardiaque humain, son système de reflexion semblait complètement en stase... Plus rien n'était compréhensible pour la jeune chiméra, et tous ses repères étaient réduits à néant... Même son propre corps ne suivait plus ses ordres!!!

Non... Son corps n'avait jamais suivit ses ordres après tout... Il a suivit seulement et uniquement, les ordres de la chimératech corporation, les ordres de l'U-SPAC, les ordres du major, les ordres du grand dirigeant... Son corps obéissait, et son esprit suivait... Mais alors pourquoi la chiméra obéissait maintenant à une criminelle, ennemie de la corporation? Pourquoi?

La... drogue?


*Négatif, Mme! Ce n'est point une drogue qui a été injecté!*

Vaiana fut presque surpris, mais tenta de le cacher à Light: la voix d'Echo-1 avait raisonnée tellement fort dans son crâne qu'elle croyait que son adversaire aurait pu entendre...



*Echo-1?*

*En personne, Mme. Depuis que vous êtes à l'air libre, j'ai pu me connecter à votre implant réseau*

*Je t'avais presque oublié...*

*C'est la première fois que vous me parlez ainsi Mme!*

*Tais.... tais-toi!*

*A votre service!*

...

*Enfin... je veux dire... tu m'as dit que ce n'est pas une drogue?*


*Affirmatif Mme! Il s'agit d'une substance illégale conçue en petite quantité aux labos soutterains de la Chimératech Corporation.*

*Et... qu'est-ce que cela fait? Cela tue à long terme? Permet de contrôler les êtres infectés?*

*Négatif! Cela permet simplement de déverouiller toutes les barrières mentales obstruant la reflexion libre d'un être*


*Quoi? C'est tout?*

*Affirmatif Mme!*


*Mais pourquoi est-ce que j'en suis morte tout à l'heure?*

*Selon mes données, l'Oxydrine d'Hydroxide composite HL qui compose votre corps est conçu pour éliminer toute substance étrangère. Sachant que la substance, Morphea Illustris, à été injectée dans votre cou, votre cerveau a eut le temps d'être touché avant que le produit soit détruit. De ce fait, les signaux nerveux anormaux qui ont été envoyés dans votre corps ont été interceptés et détruits de force par l'anticorps. En détruisant vos organes nerveux centraux, votre moelle épinière, ainsi que tout votre système nerveux, vous ne pouviez que mourir. Douloureusement qui plus est.*

*Merci de me le rappeler. Et après?*


*Et bien, pour parler simplement, le formatage de votre esprit est légèrement corrompu, et ce pour une durée indéterminée. C'est pour cela que vous recouvrez petit à petit des émotions humaines*

*... des.. mais alors... comment peut-elle m'obliger à lui obéir?*

*Elle ne vous oblige à rien. C'est vous qui lui obéissez*

*Qu... quoi?*

*Vous êtes secrêtement, au plus profond de vous même, humiliée d'avoir été tuée aussi facilement, et d'avoir tout échoué. Vous ne vous en rendez pas compte, mais votre esprit combatif, votre instinct de guerrière, de tueuse, a été complètement réduit à néant par cette personne. Vous avez échouée en tant que chiméra à vos devoirs à cause d'elle, et vous pensez que sa victoire vaut votre propre corps. Et vous êtes tellement déboussolée que seule une congénère peut vous donner la voie à suivre. Une congénère qui vous a vaincu qui plus est...*

*...*

*Oh oh oh! J'ai oublié de le dire, mais vous le saviez déjà de toute façon...*


*Quoi?*

*Toutes les chiméras à moins de cinq mètres de votre implant peuvent entendre cette conversation. Bonjour Mlle Light! Vous m'entendeeeeez???*

Vaiana regarda avec surprise Light, en espérant que cette dernière n'ait rien entendu...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://planet-yuri.forumotion.com/index.htm
Low Light

avatar

Masculin Nombre de messages : 98
Age : 35
Localisation : Dans le vide intersidéral...
Age du personnage : 21
Humeur : Blanche. Juste blanche...
Date d'inscription : 03/04/2008

Bourse d'argent
Argent possédé: 5000 gils

MessageSujet: Re: Vite à l'église! [libre]   Dim 14 Sep - 3:05

[Low Light. baptisée ainsi car étant le messager de la révélation la plus sombre qu'ait eut à porter a Chimeratech, pouvoir en place depuis des siècles... ]
une bribe de texte ecrit clairement dans une typographie très ancienne apparut dans l'esprit de Light tandis qu'elle ne s'ya attendait pas. Une révélation due à l'injection de Morphea Illustris. Elle allait de plus en plus souvent en avoir, m intenant, mais elle l'ignorait. De jour en jour, de nuit en nuit, elle aurait des apparitions, des révélations venant des origines...
Mais l'heure n'était pas à la reflexion. En tout cas, pas sur ce sujet.
La chimera qui lui faisait face eut une reaction particulièrement étrange, qui se trouva être une éspèce de dialogue avec elle même.
Light tomba à genoux, avant de s'appuyer sur une main, puis de se relever. Elle ne pouvait vraiment comprendre d'ou cela venait. Elle avait l'impression d'halluciner, d'être passablement droguée, au point de croire entendre ou comprendre des choses qui n'avaient pas court, tout en étant dans un état d'alerte lucide.
Elle relacha le sol et tint son dos droit en regadant d'un air stupide et étonné la Chimera membre de l'U-spac.
Echo 1? Mais qu'est-ce que c'est? Pouvait - elle entendre ses pensées, maintenant? Ou alors Morphea Illustris était-elle une drogue à part entière? A première vue, sa tentative de faire parler la Chimera de son moi véritable avait échoué. Mais il ne fallait pas crier à la défaite trop vite. Tout comme il n'avait pas fallu crier victoire trop vite lors de l'injection.
Light puvait, de sa place, agenouillée à terre voir le regard de vaiana s'éclairer. Elle sembalit devenir plus calme, plus sereine. Ceci dit, elle semblait terriblement étonnée. Light la regardait maintenant avec son regard habituel. Elle ne se relva pas, attendant la fin de ce brouhaha qui se faisait dans son esprit. Des secrets, des revelations sur le pourquoi du comment et un dilogue...enfin, quasiment un monologue entre une personne qui s'éveillait et une espèce de conscience dont elle ne comprenait pas l'origine. Le regard de vaiana acheva les questions de Light qui avait juste entendu clairement dans ce capharnaum intra-cérébral :

*Toutes les chiméras à
moins de cinq mètres de votre implant peuvent entendre cette
conversation. Bonjour Mlle Light! Vous m'entendeeeeez???*

Elle se releva aussitot, toujours aussi grâcieuse à son insu et aussi charismatique - loin de l'image qu'elle avait d'elle même. Sa tête se pencha automatiquement sur le côté comme pour comprendre, puis se secoua légèrement de gauche à droite, comme pour se défaire de quelque chose de désagréable. Elle était soulagée de ne pas avoir développé un tel pouvoir - celui de faire obéir cette fille à tout ce qu'elle suggerait. Elle fixa toujours aussi intensément la jeune femme au visage parfait. Elle tendit la main vers son avant bras, pour la toucher, comme pour la rassurer et se rassurer elle même, puis s'arrêta net.
"...Alors je n'ai déjà plus rien à t'apprendre..."
Sont les seuls mots qui sortirent de sa bouche. Sa voix. Toujours aussi calme et sereine. Sa voix. Grave et distante mais pourtant si rassurante. Elle savait. Et elle savait - sans avoir forcement compris sur le coup tout ce qu'elle avait entendu - que Vaiana comprendrait vite. Mais il retait un bemol. Pour combien de temps? Parce qu'il fallait se rendre à 'lévidence: Light ne possedait plus qu'une seringue. Une ultime dose de substance en injection. Les dose à ingerer ayant un effet réelement temporaire. Il lui faudrait à présent choisir: soit l'administrer à Vaiana pour que l'effet soit permanent sur elle, et connaitre les effets du seuvrage, ainsi perdre tout ce qu'elle avait acqui - sauf les connaissances, qui resteraient dans sonesprit - ou alors se l'injecter à elle même, et prnedre le risque que Vaiana ne redevienne un robot de la Chimeratech. Elle effleura l'avant bras de la jeune femme, glissa jusqu'à sa main, et la tint ave cune remarquable force qu'elle même ne ressentait pas.

"Vaiana..."
Elle savait que la question, le porblème qui se posait, était audible pour la fille qui se tenait devant elle. jamais aussi grnade joie n'avait été associée à si funeste choix, à si intense peur. Mais Morphea Illustris l'aidait à cntrôler ces sentiments. Pour le moment.
"Qu'est ce que je dois faire, maintenant?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vaiana Sangwer

avatar

Féminin Nombre de messages : 75
Age : 29
Localisation : Jamais au même endroit.
Age du personnage : 19
Humeur : Neutre
Date d'inscription : 09/08/2008

Bourse d'argent
Argent possédé:

MessageSujet: Re: Vite à l'église! [libre]   Dim 14 Sep - 15:34

Apparement, Light avait tout entendu... Et sa main serrant à tout rompre celle de Vaiana signifiait qu'elle voulait faire quelque chose de difficile à supporter pour elle, et qu'elle ne savait pas vraiment quoi faire... C'est d'ailleurs pour cela qu'elle posa directement la question à la jeune tueuse...

"Qu'est ce que je dois faire, maintenant?"

Demander cela à une jeune chiméra déboussolée, c'était un peu gros... Mais le fait que sa congénère avait tout entendu de sa conversation avec Echo-1, surtout le passage sur son état d'esprit actuel, et ses sentiments envers cette dernière... Elle ne put pas s'empêcher de regarder ailleurs, l'air embarassé et fortement gêné... Elle ne pouvait pas concevoir que tout ce qu'avait dit Echo-1 avait été entendu... Surtout de telles choses! Cela équivalait se faire humilier une fois de plus...

Néanmoins, et étrangement, la jeune tueuse répondit à sa congénère, malgrès le fait que cette dernière semblait un peu ailleurs...

"Tu sais, si il avait un choix à faire, ce serait de me rendre mon état d'esprit précédent, pour que je puisse te tuer et ainsi pour oublier ce que tu m'as fait..."


C'était là le plus gros mensonge de la vie de Vaiana... Et surtout le premier. Voila un nouveau sentiment humain, un parmi tant d'autre, qui venait d'apparaître... Cela se sentait dans ses paroles, mais Vaiana n'avait aucune envie de tuer Light. Plus maintenant en tout cas. Car en effet, Vaiana vouait une sorte de respect à Light. Certes elle l'avait vaincue, certes elle l'avait tuée, mais par dessus-tout, elle lui avait fait connaître des sentiments humains... On pouvait donc dire qu'elle commençait à s'attacher à Light... Des sentiments envers la personne qui l'a tuée... Une étrange histoire...


*Beuh, elle m'a ignorée... Enfin peu importe. Vaiana, je viens d'apprendre deux nouvelles importantes. Mauvaises ou bonnes, c'est vous qui verrez*

Vaina fut un peu surprise, ne s'attendant pas vraiment à entendre Echo-1.


*Quoi?*

*Eh bien, la première nouvelle est une information de moi. Sachez que si vous vous faites injecter une nouvelle fois la substance interdite, vous allez mourrir à nouveau. Mais cette fois, il y a de grandes chances que vous ne vous en releviez pas*

*Comment cela?*

*Eh bien, il a des risques selon le fait que le formatage de votre esprit cède sous la substance...*

*Et?*

*Et bien, vous allez mourrir à coup sûr lors de l'injection, avec la réaction de l'Oxydrine Hydroxide. Mais de plus, il y a 50% de chances que vous deveniez déficiente mentale en continuant à vivre, 40% de chances que vous oubliez tout, et mourez définitivement, votre cerveau n'assimilant plus correctement la présence de l'oxydrine d'hydroxide dans votre organisme, et 10% de chances que vous surviviez, mais avec des sequelles...*

*.... et la deuxième nouvelle?*

*J'ai l'honneur de vous annoncer que le programme d'auto-destruction de votre combinaison de combat nanotechnologique vient d'être d'enclenché par 501. Explosion programmée dans environ 10 minutes*

*...!*


*Et oui. La réalité finit toujours par nous rattrapper, quoique l'on fasse. Ils ont dû trouver étrange le fait de perdre toute liaison avec moi, et pour ne pas que je tombe entre de mauvaises mains, ils préfèrent me faire sauter...*

Vaiana regarda celle qui lui tenait toujours la main aussi fortement, avec un sourire. Le premier depuis leur rencontre, le premier depuis qu'elle avait été reformatée. Le premier de sa vie. Et au vu de la situation, l'un des derniers...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://planet-yuri.forumotion.com/index.htm
Low Light

avatar

Masculin Nombre de messages : 98
Age : 35
Localisation : Dans le vide intersidéral...
Age du personnage : 21
Humeur : Blanche. Juste blanche...
Date d'inscription : 03/04/2008

Bourse d'argent
Argent possédé: 5000 gils

MessageSujet: Re: Vite à l'église! [libre]   Dim 14 Sep - 17:42

En fixant et portant tute son attention sur Vaiana, Light avait, cette fois, tout entendu. Elle lacha la pression de sa main graduellement, pour ne la tenir que doucement, puis la lacher ompletement en découvrant un sourire sue le visage doux de Vaiana. Les paroles d'Echo1 resonaient dans son esprit. Encore une fois, le risque avait été immense. Il n'y avait donc aucune solution? Soit elle redeviendrait une machine, soit elle finirait morte ou déficiente mentale... Et mainteant elle allait exploser dans 10 minutes? Light se retint de tomber à nouveau à genoux - trop de problèmes à résoudre en si peu de temps - et chercha calement en son esprit un moyen de réactiver la communication avec l'U-spac, ou de détacher la
Nano-combinaison du corps de la jeune femme. Elle n'avait aucune connaissance en desamorçage de bombe, aucune connaissance en activation de quelqeu appareil technologique que ce fut, si ce n'était d'une platine vinyle appartenant à un autre temps... Et ses capacités d'analyse étant decuplées, il n'en restait pas moins que Morphea Illustris ne donnait pas la science infuse! Elle se mise à penser, à se parler à elle même, tout ceci très vite, afin qu'Echo1 puisse l'entendre. Et l'aider.

*Je ne savais rien de ces risques, je le jure. L'Oxydrine d'Hydroxide m'était completement inconnue en interaction avec la dite substance interdite. Et si l'on remettait la communication en place avec le central de l'U-spac, ils ne desamorceraient pas la bombe? N'est-ce pas? Il croiraient de toute façon que leur élément a été
corrompu, et il voueraient quand même Vaiana à la destruction... Et si... On pouvait griller tous les circuits restant en la plongeant dans l'eau? Puisque je ne peux plus lui faire d'injection...*
Son regard intense fixait toujours la belle Chimera. Cette histoire tournait définitivement au tragique. Mais griller tous les circuits empecherait la combinaison de s'auto détruire, puisque'elle serait comme inexistante. Alors il lui faudrait agir de la sorte. La lune était sur le declin. Le ciel 'nallait pas tarder à s'eclaircir, et si elle voulait que Vaiana voit le jour pour
la première fois depuis très longtemps en tant qu'huamine, il lui fallait faire vite. il lui fallait aller la plonger dans l'eau. Même si cela incluait ensuite qu'elles devraient attendre ou trouver un moyen pour lui enlever cette combinaison 'morte', afin qu'elle n'aie plus à la porter. Même si elle savait qu'une épée de damovclès était au dessus de leur tête. Car quand la substanc eaurait fini de faire effet, d'ici quelques jours, ce ne serait plus la même Vaiana... Elle retrouverait suremet ses reflexes de machine... Ou alors... Peut être y avait-il une chance... Qu'elle reste humaine?
L'heure n'était pas à pronostiquer le futur. Il lui fallait agir. Et elle avait la force de porter la Chimera jusqu'à un point d'eau. Pour griller ces fichu circuits. A moins qu'Echo1 n'ait une solution pour lui ôter la combinaison??

"Alors, Echo1? Comment est-ce que je me debarrasse de cette combinaison? Je ne vais pas la laisse mourir. Peu importe la suite, je
la sauverai. J'en fait mon affaire. Ce sera ma mission. Pour moi, pour l'humanité. Pour elle."
Elle sourit en réponse à Vaiana, lui passa un index sur la joue avec une douceur proche de celle d'une grande soeur, mais différente sur le fond.
"10 minutes. Ce seront les 10 premières minutes de ta vie."
Elle avança toute proche de Vaiana et la porta, comme on porte une jeune mariée à la sortie de l'église. Ironie du sort qu'elles soient devant un tel édifice...
"Et je t'accompagnerai dans cette naissance. Vaiana..."
Elle commença à marcher, attendant la réponse eventuelle d'Echo1, tout en cherchant un point d'eau. Elle en avait oubliée la jeune femme qui était toujours allongée sur le sol de l'église, quelques metres derriere elles, maintenant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vaiana Sangwer

avatar

Féminin Nombre de messages : 75
Age : 29
Localisation : Jamais au même endroit.
Age du personnage : 19
Humeur : Neutre
Date d'inscription : 09/08/2008

Bourse d'argent
Argent possédé:

MessageSujet: Re: Vite à l'église! [libre]   Dim 14 Sep - 21:43

Vaiana fut prise au dépourvu lorsque sa congénère la prena dans ses bras, et ne sut pas vraiment comment agir... Ni quoi dire d'ailleurs... Seuls ses bras réagissèrent automatiquement et passèrent dans le dos de la chiméra pour éviter déséquilibre et chute. Certes la position était embarrassante, mais plus important que cela, comment Light faisait-elle pour la porter ainsi?? Elle, ainsi que sa combinaison nanotechnologique? C'était un acte surpassant la force théorique humaine... C'est alors qu'Echo-1 prit la parole, coupant Vaiana dans ses réflexions...

*Si vous vous dirigez vers le sac asséché, c'est à votre bon vouloir, mais la combinaison est étanche à tout liquide. De plus, cette combinaison est reliée à la moelle épinière par un raccordement de fibres nerveuses. Il est impossible de la lui retirer conventionnellement... Sauf si vous forcez, mais dans ce cas, préparez-vous à arracher la colonne vertébrale avec le tout.*


Un petit silence se fit. Vaiana regarda Light, avec un air inquiet... Pourquoi tenait-elle tant à la sauver? Pourquoi ne voulait-elle pas voir une tueuse mourir? Cela n'avait vraiment pas de sens... Aucun même...

*Enfin, je vais néanmoins vous répondre, le tout honnêtement. Les informations sur cette combinaison ont été classées "noires", je n'y ai donc pas accès. Le seul moyen de retirer cette combinaison, seule son utilisatrice la connait. Ou ceux qui l'on installée... Je viens d'apprendre pendant notre conversation que l'implant cérébral de court-circuitage de Vaiana à été enclenché par 501. L'implant est prêt à court-circuiter le cerveau de Viana dans 5 minutes. La combinaison en est à 7 minutes 30 secondes. Et ne me demandez pas comment enlever un implant cérébral, je pense que vous connaissez la réponse, Light!*

Echo-1 se tut, aussi rapidement qu'il avait commencé à parler... La Chimératech Corporation venait de démontrer en quelques minutes, que tout ceux qui échouaient étaient condamnés à une mort certaine et définitive. Sans cerveau, impossible de ressusciter, même avec l'Oxydrine d'Hydroxide. Et déchiquetée, n'en parlons pas...

Le destin de Vaiana semblait scellé, et ce en quelques phrases. Elle allait mourir, quoi qu'elle fasse. Et rien ne semblait pouvoir empêcher sa vie de disparaître. Pour enlever sa combinaison, il fallait arracher sa colonne vertébrale. Aucune chance de survie pour la chiméra, même avec l'oxydrine d'hydroxide. La solution pour enlever la combinaison? Pourquoi faire? De toute façon, son cerveau sera réduit en bouillie par une charge électrique de haute intensité dans moins de 5 minutes... Alors à quoi bon? Pourquoi se battre? Pourquoi avoir peur? Pourquoi tout faire... quand on va mourir? Aucun intérêt...

La jeune tueuse regarda la chiméra qui la tenait, et lui souria en lui disant:

"C'est inutile, Low Light. A la Chimeratech, lorsqu'un outil est usagé, ou trop vieux, ou encore qu'il a raté ce à quoi il était destiné, alors on s'en débarrasse. Je n'ai aucune chance de survivre, où que j'aille, quoi que je fasse, quoi que j'accomplisse. Vous aussi d'ailleurs, si vous restez à mes côtés jusqu'à la destruction de la combinaison... Vous n'aurez aucune chance de survivre..."

Car en effet, bien que l'implant ne concernait qu'elle, l'autodestruction de la combinaison équivaudrait à l'explosion de 150 tonnes de TNT... Les signaux électriques contenus dans les nanomachines s'échaufferaient et s'entrechoqueraient, et ce jusqu'à la fission des noyaux électriques. La fission réunie des milliards et milliards de noyaux causerait une explosion monstrueuse, rasant tout sur une zone d'un kilomètre. Quand il s'agissait de tuer, la Chimératech Incorporation était très compétente...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://planet-yuri.forumotion.com/index.htm
Low Light

avatar

Masculin Nombre de messages : 98
Age : 35
Localisation : Dans le vide intersidéral...
Age du personnage : 21
Humeur : Blanche. Juste blanche...
Date d'inscription : 03/04/2008

Bourse d'argent
Argent possédé: 5000 gils

MessageSujet: Re: Vite à l'église! [libre]   Lun 15 Sep - 16:01

la chimera s'arrêta net. Alors elle ne pourrait pas la sauver? Alors il fallait qu'elle meurt? Mais une chose était sure: elle ne mouraut pas aujourd'hui. Pas de cette façon. Light n'aurait su comment le dire, mais elle savait.
*Je sais...*
Que Vaiana ne mourrait pas ce soir. Elle le sentait. Le sourire résigné de Vaiana fit cesser Light dans son mouvement. Elle arrêta de marcher, la reposa. Délicatement, qui plus est. Son regard avait quelque chose d'inquiétant, pas pour les autres, mais pôur elle même. Le genre de regard aussi intense que moir et envoutnt, de ceux dont on ne peut pas se detourner. Comme chez les personnes dont on sait qu'elles vont mettre fin à leurs jours ou aller tuer quelqu'un. Light avait ce regard là. Elle tint encore la main de la jeune femme doucement avant de la serrer puis de la lacher. Aucune idée ne lui venait en tête et lui restait 5 minutes. Elle se retourna. Comme pour partir, puis fit à nouveau le tour d'elle même. Puis sans laisser transparaitre aucun sentiment humain:
"Je sais que tu ne mourra pas ce soir. Je ne sais pas comment , mais je le sais. Et je sais aussi beaucoup de choses... Excuse moi."
Elle se retourna finalement vers l'église et marcha doucement, regardant le ciel, comme si elle était à la recherche d'une réponse, comme si elle attendait un signe, la solution. Comment Vaiana pouvait-elle rester en vie alors que materiellement cela était impossible? Comment pouvait -elle sentir une telle chose?
*Omega se tenait debout devant moi. J'avais decouvert les secrets de la chimeratech et de l'existence; mais il me restait encore beaucoup à apprendre. Beaucoup. Il savait que j'aurais fait une erreur. Il savait que j'allais la faire. - 24 heures plus tôt, alors qu'il était accroupi devant son ordinateur en train d'élaborer des programmes musicaux, j'avais reçu un appel. Une prsonne dont je n'aurais jamais dut faire la connaissance m'avais contactée. j'avais alors touché l'épaule d'Omega en le rassurant. je lui avais juste dit : j'arrive, attends moi. - Et maintenant, il se tenait devant moi. Son reard sombre, intense, que je ne pouvais pas lacher. Je ressentais ses sentiments, ses peurs, je pouvais penetrer son inconscient, sa conscience. Ses yeux là resteront à jamais gravés dans ma mémoire. Mais bien que j'avais senti une porte s'ouvrir, j'ai préféré ne pas savoir, et j'ai clairement articulé devant ses yeux: 'moi aussi. Crois moi, mais je ne peux pas rester. Accepte mon destin, s'il te plait. Tu peux comprendre.' Il m'a alors attrappée les épaules en me regardant comme s'il allait me tuer ou mettre fin à ses jours juste après. Et il m'a embrassée. Je n'avais jamais pu sentir autant de choses en une etreinte. Il m'a relachée, s'est excusé, et dit que je ne rencontrerai plus jamais une personne qui m'aimerait autant que lui. Je l'ai regardé, impassible, puis suis partie. et arrivée dehors, mes larmes ont coulées.*
Light s'arrêta devant l'église, ayant laissée Vaiana seule devant son destin. Mais elle ne lui avait pas demandé. Elle cherchait les réponses dans son passé.
Elle se sentait au niveau d'Omega, et se rappelais ses mots, la façon qu'il avait de l'aider à grandir. Avant, et après Morphea illustris. Elle fit alros demi tour, alla se planter devant la jeune femme au visage d'ange. Alors pour la deuxième fois de sa vie elle sentit un sentiment bouilloner en elle et l'envahir. Sn regard perçait des tas de choses, mais ne parvenai pas à ouvrir une porte. Celle de l'inconscient de Vaiana. Et c'est là que se trouvait la clef. Peu lui importait de mourir. Mais elle savait que ce n'était pas son heure non plus.
Echo1 avait bien dit '
Le seul moyen de retirer cette combinaison, seule son utilisatrice la connait.'? Alors Light devait absolument - et ce en cinq minutes - aider Vaiana à se rappeler. Ou sonder son esprit pour le faire elle même.
"...Vaiana..."
Elle ne su quoi dire de plus de sa voix grave et aussi envoutante que son regard. Elle tendit un bras mollement vers la jeune femme, oubliant un instantl es 3 minutes 49 qui les séparaient du crash. Elle aurait voulu agir vite, agir logiquement. Mais tout ce qu'elle pu faire fut de poser sa main sur la joue de la jeune Chimera.
"Les réponses sont en toi. Elles sont toujours en nous."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vaiana Sangwer

avatar

Féminin Nombre de messages : 75
Age : 29
Localisation : Jamais au même endroit.
Age du personnage : 19
Humeur : Neutre
Date d'inscription : 09/08/2008

Bourse d'argent
Argent possédé:

MessageSujet: Re: Vite à l'église! [libre]   Mar 16 Sep - 21:59

Vaiana regarda pendant quelques secondes son interlocutrice. Light insistait tellement... Pourquoi? Pourquoi insistait-elle à ce point? Que trouvait-elle à une tueuse de la corporation, une ennemie qui aurait très bien pu la tuer antérieurement? Pourquoi tant d'inquiétude? Pourquoi? Pourquoi? Cela n'avait aucun sens... Absolument aucun...

La jeune chimera comprit par le regard de Light -ou l'avait-elle seulement comprit par instinct, parce que cette dernière était une congénère?- que celle-ci voulait connaître des réponses concernant sa combinaison... Et d'un moyen de la sauver. Vaiana répondit honnêtement. Ce n'était pas comme si elle ne s'en souvenait pas, mais elle pensait que de toute façon, il n'y avait plus rien à faire... Alors pourquoi allait-elle répondre? Peut être à cause de la douceur et de la chaleur de la main que la chiméra avait posée sur sa joue... Peut être pour cette raison...


"Le... seul moyen de me poser ou de retirer la combinaison est lorsque je suis en vérification. Durant cette phase, toutes mes fonctions vitales et tout mon organisme, sont placés en "stase", une sorte d'hibernation. La combinaison est reliée à ma moelle épinière via un raccordement de fibres nerveuses, et fonctionne "alimentée" par mes signaux nerveux passant dans ma colonne vertébrale. Pour faire simple, mes neurones sont utilisés pour créer des nanomachines, qui rejoignent celles existantes déjà dans la combinaison nanotechnologique... Pour enlever ma combinaison... Il faudrait... que toute activité nerveuse cesse... Comme en mourant par exemple... Ma tenue se détacherait alors très facilement... Mais..."

La jeune tueuse soupira doucement.

"... enlever la combinaison manuellement, et non par le biais du synchronisateur équivaudrait à forcer l'ouverture, ce qui déclenche... une explosion immédiate..."

Un petit silence suiva, et Vaiana reprena en souriant et en regardant Light avec des yeux humides:

"Même si je survis, l'enlèvement de la combinaison sans machine adéquate causera néanmoins ma mort, la votre, et celle de Jessica..."

La jeune tueuse regardait longuement Light, ses nouveaux sentiments commençant à la submerger lentement. Il n'y avait pas d'issue. Soit elle mourrait dans l'explosion de son implant, réduisant son cerveau en bouillie, soit elle enlevait la combinaison de force et mourrait, la colonne vertébrale arrachée, soit encore elle se donnait la mort, s'enlevait la combinaison, et exploserait quand même. L'implant fonctionnant comme sa tenue, cela causerait son explosion en même tant que son uniforme de combat. Il restait en plus seulement 3 minutes avant explosion de son implant, et 5 minutes 30 avant celle de sa tenue. Elle n'avait aucune chance de survivre. Absolument aucune. Complètement aucune. Un échec est impardonnable à la Chiméra Incorporation, et tout était fait pour qu'aucune chance de survie n'existait pour les "échecs"...


Vaiana espérait que Light comprenne la situation, et qu'elle se résignerait en fuyant avec Jessica, la laissant ainsi avec ses nouveaux sentiments, qu'elle découvrirait jusqu'à sa mort... Mourir avec des sentiments... Quelle plus belle mort pouvait-il y avoir?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://planet-yuri.forumotion.com/index.htm
Low Light

avatar

Masculin Nombre de messages : 98
Age : 35
Localisation : Dans le vide intersidéral...
Age du personnage : 21
Humeur : Blanche. Juste blanche...
Date d'inscription : 03/04/2008

Bourse d'argent
Argent possédé: 5000 gils

MessageSujet: Re: Vite à l'église! [libre]   Mer 17 Sep - 18:00

Le soleil pointa un rayon par dessus les innombrables dunes qui entourient Prevelle. Une brise traversa le terrain vague parseé de ruines et de façades qui faisaient face à l'église. Light regardait Vaiana. Elle sentit quelque chose se passer dans son regard. Elle sentit quelque chose d'intense, d'indécis. Elle ne compris pas elle même ce qui s'éleva en elle, alors qu'elle avait pris la substance. Une conséquence? Une souffle glacé tourbillonnait en elle, mais elle sentait comme une chaleur l'envelopper. 3 minutes. *I feel the cool, cold breeze from the inside...It makes me feel like it's warm outside...* Pourquoi à chaque fois, les belles histoires devraient-elles se terminer avant d'avoir vraiment commencé? La Chimera retira sa main. La réponse de Vaiana lui avait suffit *un virus...* , et, à défaut de comprendre d'ou venait cette sensation encore inconnue, la substance l'aida à reflechir vite. Il le fallait.
*La voiture... L'ordinateur... Les programmes piratés...*
Le risque était grand mais il fallait le prendre. pourquoi? Elle ne le savait pas encore. Des dizaines de questions avaient été resolues, mais des miliers restaient sans réponses. Et bien que les choses les plus pures ne peuvent s'expliquer, il fallait trouver au moins les reponses à certaines de ces questions. Au moins à l'une d'entre elles. Quel était ce souffle froid? Et cette chaleur qu'il amenait avec lui? Et pourquoi voulait-elle sauver Vaiana? Et que devait lui annoncer cette personne qui l'avait appelée avant sa fuite? Quel était cette sensation qu'elle ressentait face à Omega, et pourquoi celle ci était aussi forte tout en étant differente? Pourquoi ne voulait-elle pas la voir mourir? Pourquoi sentait-elle qu'il ne lui arriverait rien, malgrès le fait que 2 minutes 49 les séparaient du crash?
"Pardonnes moi."
Elle avait la voix toujours aussi calme, ce regard transperçant, pénétrant.
*La substance ne fait pas disparaitre les sentiments humains.*
Elle se retourna. Elle marcha trois ou quatre pas avant se mettre à courir en direction de la rue adjacente - à la lisière de ce qui avait été, autrefois, un village - là ou été garée la voilture, avec tout ce qu'elle possedait de matériel à présent.
Elle mis à peine trentes secondes avant de revenir, le jour se levait à présent. Le ciel était de plus en plus clair, et il allait devenir difficile d'agir à couvert. Arrivée devant Vaiana, elle alluma la machine posée à terre, sortit des cables, les brancha et lança un programme. La machine surchaufferait surement mais il fallait essayer.
Tous les programmes les plus élaborés de La corporation étaient dans cet ordinateur. Il ne lui appartenait pas, et si elle le perdait, elle perdait également les deux tiers des données qu'elle avait subtilisé au gouvernement. Mais autre chose la faisait agir. Et elle avait le principal.
Elle se leva, tandit un cable à Vaiana.

"On va émuler le programme. On va émuler le synchronisateur. En lançant les programmes à partir de cette machine. Je lancerai un "virus" non nocif dans ton implant et ta combinaison, leur faisant ainsi croire que tu es toujours sous leur contrôle et rien n'explosera. En revanche il te faudra dans ce cas - 2 minutes 23 - garder la combinaison jusqu' ce que nous penetrions dans la Chimeratech et te la faisons enlever conventionnellement... et ce assez vite avant que le central ne se rende compte que tu es toujours en vie..."
Sa voix était calme, posée. Elle savait ce qu'elle faisait. Les nuits passées sur les ordinateurs à pirater le données, à entrer dans les mémoires des ordinateurs centraux, allaient servir.
"Branche toi."
Son coeur se mettait à battre de plus en plus vite. il n'y avait que deux alternatives: elle partait avec Jessica et dans un laps de temps aussi court, elle aurait le temps de s'abriter derrière la voiture, ce qui la détruirait et ne les protègeraient pas totalement, et elles s'en sortiraient toutes les deux avec des blessures sérieuses, sans compter le destin de Prevelle; ou elle tentait d'utiliser ce programme. Et elle aurait ensuite besoin de l'aide de quelqu'un d'inhérent à la corporation pour enlever la combinaison de Vaiana...
*Mais le risque en vaut la peine.* "De toute façon, il est trop tard, je ne peux plus me sauver. je serais touchée par l'explosion, et les gens abrités dans ce qui reste de l'église mourront. Tous. Alors allons-y. Branche toi."
Elle échangea un regard avec Vaiana. Il sembla qu'elle communica plus de choses avec ce regard qu'elle n'aurait pu en partager avec n'importe quels mots.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vaiana Sangwer

avatar

Féminin Nombre de messages : 75
Age : 29
Localisation : Jamais au même endroit.
Age du personnage : 19
Humeur : Neutre
Date d'inscription : 09/08/2008

Bourse d'argent
Argent possédé:

MessageSujet: Re: Vite à l'église! [libre]   Sam 20 Sep - 1:52

"De toute façon, il est trop tard, je ne peux plus me sauver. je serais touchée par l'explosion, et les gens abrités dans ce qui reste de l'église mourront. Tous. Alors allons-y. Branche toi."

Bien que les derniers mots prononcés par la chiméra sonnaient comme des ordres, le regard que lui adressa cette dernière paralysa presque Vaiana. Un mélange d'émotions complexes, nouvelles, et inconnues transpercèrent de part en part l'esprit de la jeune fille... Etrange... C'était vraiment étrange... Mais agréable à la fois...

Mais plus que tout cela... Plus que toutes ses émotions... Ceux qui stupéfiait la jeune tueuse, c'était la détermination de sa congénère... Sa détermination, et son savoir... Elle semblait toujours avoir une solution, toujours penser à tout, toujours trouver une issue. Qui était-elle... réellement? Pourquoi était-elle recherchée? A savoir tout cela, elle devait vraiment être importante... A moins que c'était l'effet de sa mixture? Selon Light, la substance pouvait accroître les performances cérébrales... C'était cela la cause de son savoir? Ou était-elle vraiment impliquée au sein de la Chiméra Incorporation? Elle qui n'était maintenant plus qu'une fugitive, dont le visage était placardé à chaque coin de rue avec la mention "tirer à vue sans sommation"... Qu'avait-elle fait? Qui était-elle? Qui était réellement Low Light?

Le câble changea de main. Vaiana l'attrapa docilement et le brancha avec précision dans sa nuque, sur une encoche métallique visiblement reliée directement à sa combinaison et ses fibres nerveuses. Pourquoi avait-elle obéit, elle, qui se moquait finalement de la mort? Pourquoi?

Tout simplement parce qu'elle ne voulait pas décevoir, ni attrister, ni désespérer Light. Inoculer un virus dans la combinaison ne posait aucun problème. De même pour l'implant cérébral. Stopper l'activité des engins de haute technologie en émulant un programme fictif était une idée brillante, à condition d'avoir le matériel adéquat. Et visiblement c'était le cas. Mais, car il y avait un "mais", il y avait un inconvénient... Ou plutôt deux...

Bien que le virus était plus que compétent, il ne fallait pas se voiler la face: Vaiana venait de l'U-SPAC, une unité d'assassinat secrète existant dans les dossiers les plus sombres de la Chimératech Incorporation dans le but de meurtres stratégiques destinés à affaiblir la résistance... Les membres de cette unité n'existe pas aux yeux de la corporation, du moins officiellement, et deviennent ainsi les cobayes pour l'essai de nouvelles armes ou armures, voir de nouvelles drogues ou de nouvelles substances... Les sujets obéissant ne manquent pas dans cette unité, alors cela ne posait pas de problème. Ainsi, le fusil MK, les grenades et la combinaison nanotechnologique que Vaiana possédait pour cette mission étaient purement et simplement des versions prototypes, et donc peu fiables et peu stables... D'où l'inconvénient: sur ce matériel instable et dangereux, qui plus est très récent, Light allait-elle s'en sortir? Allait-elle réussir son piratage? Les anti-virus étaient sans doute très puissants, sans doute assez pour ralentir le virus, ou même le détruire... Peut être même que ce dernier n'aurait qu'un effet temporaire, celui de retarder l'explosion...

Car il restait en plus, si réussite il y avait, un nouvel inconvénient. Enlever la combinaison. Seul une machine de type "kilo 2" est capable de désarçonner la tenue de combat nanotechnologique... La machine "kilo" étant originellement utilisée pour l'insertion de substances diverses dans le corps, son utilisation pour injecter l'oxydrine d'hydroxyde avait été prônée. Mais après quelques modifications, et la venue de la combinaison nanotechnologique, la machine "kilo 2" avait vu le jour pour justement installer cette combinaison bio-mécanique. Toujours était-il qu'une machine de type "kilo", en prenant le plus petit modèle, faisant rarement moins de 8 mètres de large et 10 mètres de long. Intransportable, donc.

Mais Light avait parlée plus tôt... Elle avait dit quelque chose comme aller à la Chimératech Corporation... Avait-elle perdue l'esprit?

Enfin... Vaiana s'en moquait un peu... Elle était heureuse...Un sentiment de bonheur qui s'installait pendant que Light se connectait à sa combinaison... Et de ce sentiment naquit la parole qui suiva:


"Light... Je ne sais pas pourquoi tu te donnes tant de peine pour moi... Mais je dois te dire... Que je me sens bien maintenant... Grâce à toi... Peut être même est-ce la première fois que je me sens ainsi de toute ma vie... écoutes moi bien..."

Vaiana sortit une petite dague de seulement quelques centimètres de sa combinaison.

"Si... cela ne marche pas... Ou si tu manques de temps... Utilise cette arme blanche... Et tue moi. Si je meurs, plus de signaux nerveux, donc plus d'alimentation pour la combinaison ou l'implant... Donc pas d'explosion... Et tu pourras travailler à ta guise... D'accord?"

Vaiana était sincère, et écouta la réponse entre deux battements de son cœur...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://planet-yuri.forumotion.com/index.htm
Low Light

avatar

Masculin Nombre de messages : 98
Age : 35
Localisation : Dans le vide intersidéral...
Age du personnage : 21
Humeur : Blanche. Juste blanche...
Date d'inscription : 03/04/2008

Bourse d'argent
Argent possédé: 5000 gils

MessageSujet: Re: Vite à l'église! [libre]   Mar 23 Sep - 11:49

[Ma mise en apge laise un epue à desirer, mais j'ai d'abord tapé le texte sur word et je n'ai a^s reussit à mettre les phrases ou je voulais... >.<
Argh! c'est a s'arracher les cheveux d'avoir ca! j'ai oublié de suprimé celui la! (je sais aps pourquoi, quand j'ai envoyé ma reponse, tout s'est effacé... -_-' ) Admins, si vous voyez cette horreur, effacez le! Merci et encore desolée...


Dernière édition par Light le Mar 23 Sep - 11:52, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Low Light

avatar

Masculin Nombre de messages : 98
Age : 35
Localisation : Dans le vide intersidéral...
Age du personnage : 21
Humeur : Blanche. Juste blanche...
Date d'inscription : 03/04/2008

Bourse d'argent
Argent possédé: 5000 gils

MessageSujet: Re: Vite à l'église! [libre]   Mar 23 Sep - 11:51

Le programme se chargea. Vaiana avait écouté Light et s'était branchée, l'ordinateur emettait des données à une vitesse faramineuse. La chimera avait réussit une fois, par chance, et sans savoir réelement comment, à l'aide d'Ome, à decouvrir l'existence de l'U-Spac. Elle ne savait rien à propos de cette unité avant la veille même de son départ de la corporation.
Voilà pourquoi elle avait été si hesitante devant Vaiana. Voila pourquoi il lui avait fallu s'injecter une dose avec des consquences sans retour de Morphea Illustris. Elle devait savoir comment cette fille fonctionnait. Comment lui faire voir la lumière...
*...*
Son coeur battait la chamade, entre deux tirades, entre deux regards, elle regardait furtivement vers l'entrée de l'église. Au cas ou Jessica ou Rikku apparaitraient. Qu'en serait-il alors? Elle ne s'inquietait pas trop pour cela. Même s'il était clair que ces deux jeunes femmes ne venaient, ni l'une , ni l'autre de la Chimeratech. Elles leurs auraient surement causé du tort, car elles auraient alors remarqué que deux ennemies présumées de la resistance étaient là. Mais aucune de deux ne sembla en état de se reveiller. Light regarda Vaiana alors que la machine affichait :
Sujet en cours d'analyse.
Sujet prêt à initialisation des données en vue de synchronisation.

Scannage de l'implant en vue de mise à jour.
Toutes fonctions nanotechnologiques prêtes à être initialisées...
Vaiana commença à dire quelque chose.
Light l'écouta, le visage impassible mais son regard trahissant encore ses pensés profondes et sa vrai personnalité. Les mots de la jeune femme firent l'effet d'une bombe. Le coeur de Light s'emballa.

La chimera resta là, attendant la suite...Qui s'avéra moins agréable. Elle ressentait autre chose. Elle ne pouvait se resigner à la tuer. Même si cela devait lui valoir de laisser une ville partir en fumée, même si cela devait couter la vie à plusieurs dizaines de personnes...
Mais cela n'aurait pas court. Elle ressentait toujours cette impression selon laquelle Vaiana ne mourrait pas aujourd'hui.
La machine commençait son processus, pendant ce temps.
Toutes fonctions nanotechnologiques
désactivées.

Combinaison prête à être initialisée.

Un son se fit entendre. Light attrappa quand même la dague. Elle ne s’était jamais servie de ce genre d’arme. Elle la serrait de toutes ses forces, certainement une manière pour son cops de contenir le stress de la situation.
"Je ne te promet rien. Si ce n'est de faire le
maximum pour annuler cette explosion. "
La machine avait terminé le travail pour lequel on la sollicitait. La combinaison était en veille, prête à être retirée.
Données générale implant SANGWER Vaiana intialisées.
Echo-21, SANGWER Vaiana prête à recevoir ordres du central.

Combinaison prête à être intialisée.
Presser 'Enter' pour démarrer l'initialisation.

Le virus avait l'air de fonctionner. Light aurait aimé dire à Vaiana ce qu'elle ressentait, mais le temps leur été compté. La combianaison et l'implant en intialisation avaient stoppé le compte à rebours. Mais il leur restait à se rendre au plus vite possible jusqu'à la centrale, sans se faire remarquer, alors que le jour été presque levé... Les complications allaient se multiplier. Mais il fallait maintenant continuer. Avoir fait tout cela pour rien aurait été equivalent à tuer Vaiana tout de suite. Et Light sentait qu'elle souffrirait, si c'était le cas. Comment cela était-il possible? Pourquoi souffrirait -elle de la mort d'une fille qu'elle ne connaissait que depuis un petit nombre d'heures?

Elle la regarda avec ce regard profond et se dit qu’il fallait y aller. Elle sentait les ennuis arrriver. Faire tout cela si vite et si facilement était trop beau, elle n’entendait rien, le calme était trop parfait. Le silence devenait lourd. Mais il était trop tard pour aller en arrière.
’’Allons y. La voiture n’est qu’à quelques mètres d’ici. Tu pourra t’y rendre avec cette combinaison en veille ?’’
Light mis la dague dans une des poches de sa veste et attrappa la main d Vaiana. Une montée de ce vent froid et la sensatin de chaleur qui l’accompagnait paradoxalement à chaque fois lui fit avoir un vertige. Qui ne la destabilisa pas.
‘‘Si nous
devions echouer…’’
Elle commençait à douter. Le moment de verité était si proche… Et elle commençait à se dire que la susbstance était surement pour quelque chose dans tout ce qu’elle venait de faire. Elle commençait à se demander ce qu’elle ressentirait si elle n’était pas sous l’emprise de Morphea Illustris.
‘‘Et bien sache que j’ai fait tout cela sans arrières pensées. Que je ne sais même pas moi même pourquoi je fais tout cela… Je voulais aider la population à se rendre compte du vrai but de la vie… Je voulais… Qu’en se liguant tous ensembles, aussi bien les chimera que les resistants, nous reussissions à renverser le pouvoir en place… Mais …Il y a autre chose…’’
Elle serrait à nouveau sa main très fort, mais cette fois elle en eut conscience et la lacha un peu. Elle ne savait comment esprimer cela. Puisque c’était la première fois qu’elle ressentait cela.
‘‘Et il va me falloir un moment pour que je réalise ce que c’est… et j’ai l’intime conviction que tu ne vas pas mourir auourd’hui… et que nous avons des choses à faire, a apprendre ensemble… Après…je me trompe peut être…’‘
Mais Light ne pouvait pas se tromper sur ce point. Elle avait déjà experimenté la substance suffisemment pour ne pas ressentir cet effet secondaire trompeur par rapport à la personne qui est en face de nous. Elle ne pouvait toute fois s’y resigner. Il fallait avancer, faire ce qu’elle aviat prévu, décidé en si peu de temps le soir précedent, dans l’église, pour enfin savoir vraiment ce qui la poussait à agir
de la sorte vis à vis de Vaiana.

La chimera avait quelque chose dans le regard qui sembalit beaucoup plus apte à dire ce qu’elle ressentait. Il lui manquait juste les mots.
‘‘Allons-y. Ce silence n’augure rien de bon, Vaiana. Allons-y…’’
Elle commença à se diriger vers l’endroit où était la voiture quand, au loin, des bruits de moteurs se firent entedre, le vent du desert amenant avec eux toute sortes de bruits, qu'ils soient plus ou moins près, sans que l'on puisse se rendre compte de la distance qui les separaient de nous…
[Désolée pour la mie en page qui laisse à desirer, j'ai fait le texte sur word avant, et ça fait otujours un resultat bizarre... >.<]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vaiana Sangwer

avatar

Féminin Nombre de messages : 75
Age : 29
Localisation : Jamais au même endroit.
Age du personnage : 19
Humeur : Neutre
Date d'inscription : 09/08/2008

Bourse d'argent
Argent possédé:

MessageSujet: Re: Vite à l'église! [libre]   Mar 30 Sep - 0:31

Vaiana, suite à la désactivation de la combinaison nanotechnologique, se sentait un peu dans un état second. Il fallait souligner que l'absence d'activité nerveuse et nanotechnologique dans sa combinaison la dérangeait quelque peu: c'était un manque auquel son cerveau n'était pas encore habitué. Elle ne se sentait pas très bien, mais une chose était sûre et certaine: elle était en vie. Elle, si obéissante, si dévouée, qui n'aurait jamais hésitée à se sacrifier pour la Corporation, elle se faisait maintenant du soucis pour sa propre existence. Une certaine ironie se disait-elle, mais aussi une certaine interrogation. Pourquoi attachait-elle maintenant un sens à sa vie? Etait-ce à cause de la substance inoculée par Light? Sans aucun doute...

Toujours était-il que la combinaison était désactivée. L'implant aussi. Un vrai tour de force. Une telle maîtrise, dans un domaine que ne connaissait pas du tout la jeune tueuse, n'était pas donnée à tout le monde, ni à une génie de l'informatique, ni à une résistante confirmée... Non, il fallait, pour réussir une telle chose, utiliser le même matériel qu'à la Chiméra Incorporation, ainsi qu'utiliser les connaissances même de l'organisation. Elle savait que Light était une déserteuse, mais qui était-elle réellement? Quelle place occupait Low Light dans l'immense conglomérat qu'était la Chimératech Incorporation? Qui était-elle?

Peu lui importait de le savoir en fait. Elle était en vie, c'était tout ce qui comptait, non? Pourquoi voulait-elle inconsciemment en savoir plus sur sa congénère? Probablement et encore, cette substance... Morphéa Illustris...

Mais la chiméra était toujours heureuse. Un sentiment étrange qu'elle n'avait que peu connue. Lors des innombrables meurtres qu'elle avait commis, rien de ce qu'elle pouvait considérer comme des sentiments humains n'était perceptible, pas même une once de pitié. Cela lui faisait donc bizarre de sentir, et surtout de ressentir de telles choses.


Light parla à Vaiana un court instant, lui expliquant approximativement les raisons de son geste salvateur: elle voulait renverser le pouvoir en place, en liguant la population contre celui-ci... Se prenait-elle pour un messager? Un messie, ou un Dieu? Pas en apparence en tous cas... Mais quoi qu'elle était, ou qui qu'elle était, ou qu'elle souhaitait devenir, il y avait une chose qui était sûre, et Vaiana voulait à tout prix que Light en prenne conscience:


"Liguer la population contre l'organisation. Et la renverser... Si tu fais cela... Beaucoup de gens vont mourir..."


Vaiana avait sortie cette phrase ainsi, sans vraiment y réfléchir, et dont la forme avait été purement dictée par son subconscient dominateur sous l'emprise -il ne faisait aucun doute- d'une substance inhabituelle... Mais cette phrase, la jeune chiméra réalisa qu'elle n'avait absolument aucun sens, puisqu'elle sortait de la bouche d'une tueuse! C'était une affirmation stupide, surtout lorsque l'on connaissait qui venait de la prononcer...

La jeune chiméra attendait sans attendre une réponse de la jeune chiméra, sans se préoccuper du bruit de moteur qui s'approchait de plus en plus des deux jeunes filles... Un bruit de moteur qui ressemblait en fait beaucoup plus à un bruit d'hélices qu'à une action mécanique. La jeune tueuse pouvait se déplacer avec sa combinaison, bien que cette dernière s'alourdissait de plus en plus, l'alimentation avec le système nerveux étant coupée. Bien sûr, Vaiana savait que non-alimentée, la combinaison allait devenir plus rigide, et surtout plus lourde: presque 30 kilos supplémentaires. Mais cela ne posait pas vraiment de problème. Elle pouvait toujours se déplacer. Elle voulait obéir à Light, cette dernière l'invitant à monter dans son véhicule, mais elle voulait d'abord savoir ce qu'elle allait répondre à son affirmation précédente... Même si Vaiana n'avait pas vraiment le droit dire une telle chose, vu sa situation...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://planet-yuri.forumotion.com/index.htm
Low Light

avatar

Masculin Nombre de messages : 98
Age : 35
Localisation : Dans le vide intersidéral...
Age du personnage : 21
Humeur : Blanche. Juste blanche...
Date d'inscription : 03/04/2008

Bourse d'argent
Argent possédé: 5000 gils

MessageSujet: Re: Vite à l'église! [libre]   Mer 1 Oct - 16:32

La seule réponse de Vaiana laissa Light dans un état dubitatif et hesitant. Elle qui avait réflechi au quart de tour toute la nuit, trouvé les reponses à tout ( ou presque, mis à part ce qui la concernait ) durant la même durée, n'avait pas réussit à se faire comprendre [presque 12 heures, Light]. Elle rassembla ses esprits et regarda Vaiana dans les yeux. Elle n'avait aucune intention d'être à la tête d'une révolte de masse, ni de faire ce qu'on appelait une révolution. Elle voulait juste que le monde puisse tourner librement, que les gens qui y vivent soient libres de leurs choix, libres de vivre ou et quand ils voulaient, aussi longtemps qu'ils le voulaient. Mais c'était utopiste. Un monde comme ça comporterait surement lui aussi, des injustices. La Chimera n'avait pas remarqué que le son motorisé qui s'approchait lentement pouvait provenir d'un véhicule volant. Elle ne savait comment expliquer ce souhait à Vaiana, alors elle ferma les yeux un instant, gardant en tête qu'elles n'avaient pas le temps. Elle était determinée, mais elle se devait d'expliquer plus clairement à la jeune Chimera son souhait. Le regard innocent de Vaiana ainsi que sa réponse lui firent réaliser qu'elle se devait d'être claire dans ce qu'elle disait. Vaiana n'avait que quelques heures de vie 'humaine' derrière elle – si on ne compte pas sa vie d’avant reformatage - , et Light se dit qu'elle pourrait très bien être effrayée par de tels projets - qui n'étaient que des projets.
Light n'avait aucun moyen de renverser la corporation de la sorte. Ce qui était certain la concernant, c'est qu'elle ne voulait pas devenir un chef d'état, ni même un meneur. Elle n'avait jamais pensé au pouvoir, elle avait simplement été déçue par tant de personnes qui auraient pu être interressantes et faire des choses superbes en pensant par elles mêmes... Mais le fait de rencontrer Vaiana, cette nuit lui suffisait, car elle allait se rendre compte de quelque chose.

"... Pas si on ne fait pas de guerre... Pas si on ne fait pas de révolution... On pourrait juste leur faire voir des programmes qui leur ouvrent les yeux, ou leur expliquer... Utiliser les moyens subliminaux de la corporation... Ainsi que sur les dirigeants qui de cette manière ne mourraient pas... "
Il ne lui vit simplement pas à l’idée que certaines personnes pouvaient être foncièrement mauvaises ou imbues de pouvoir et d’argent. Elle replongea son regard dans celui de Vaiana. C'était comme si elle était en face dune autre personne, son aura avait changé, depuis leur rencontre. La différence avec la Vaiana d’avant Morphea Illustris était frappante. Mais devrait-elle injecter la substanc edans les veines de tout le monde pour rendre le monde meilleur ? Cette pensée lui fit radicalement changer de point de vue. Elle realisa elle même que si elle pensait comme ça, elle ne valait pas mieux que tous les dirigeants qu’elle fuyait. Enfin, elle commença à douter de son idée. Du fait qu e cela soit une bonne chose. Alors elle pensa que la reponse innocente de Vaiana venait de lui ouvrir les yeux.

"Mais cela est tellement utopique... A l'heure qu'il est, tant que je suis avec les personnes à qui je tiens, je me fiche du pouvoir en place... Je le contournerai..."
Plutot que de lui faire face. Comme elle avait prévu de le faire. Elle resta sans bouger un instant, oubliant le bruit motorisé qui approchait. En un quart de seconde, en une phrase, en un regard échangé, Light réalisé que renverser le pouvoir n’était pas une bonne idée. Que cela ne la concernait pas vraiment. Elle se rendit compte que tout ce qu’elle voulait, c’était vivre en paix et si elle rencontrait des gens à l’esprit aussi ouvert que le sien, alors ils formeraient un petit groupe dans lequel il ferait bon vivre. Voilà un rêve dont elle avait déjà entendu parler…

*Je te comprends… Je te comprends, maintenant… Changer le monde ne changerait rien… Cela ferait juste de nous les égaux des dirigeants…*
Ce fut un moment de calme intense. Elle eut l'impression que tout autour n'existait plus pendnt quelques secondes. Ses reflexions l'avaient absorbée. Elle revint au monde réel quand ses pensés l'emmenèrent à ceci: pourquoi avait-elle injecté la substance à Vaiana? Pourquoi voulait-elle à tout prix la sauver? Pourquoi avait-elle, face à la Chimera, une telle sensation de perte de contrôle? Pourquoi Vaiana?
Ces questions sans réponses lui fireent entendre en gradation le bruit d'une hélice - qui s'était considérablement rapprochée - bien disctinct. Elle saisi le poignet de Vaiana de sa main fine et plongea son regard intense et profond dans les yeux de la jeune femme.

"On n'a plus une minue à perdre!"

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vaiana Sangwer

avatar

Féminin Nombre de messages : 75
Age : 29
Localisation : Jamais au même endroit.
Age du personnage : 19
Humeur : Neutre
Date d'inscription : 09/08/2008

Bourse d'argent
Argent possédé:

MessageSujet: Re: Vite à l'église! [libre]   Mer 8 Oct - 1:20

"... Pas si on ne fait pas de guerre... Pas si on ne fait pas de révolution... On pourrait juste leur faire voir des programmes qui leur ouvrent les yeux, ou leur expliquer... Utiliser les moyens subliminaux de la corporation... Ainsi que sur les dirigeants qui de cette manière ne mourraient pas... "

Vaiana ne cru en premier ne pas vraiment comprendre ni totalement saisir ce que disait la chiméra... Puis les paroles de cette dernière résonnèrent dans son esprit, la laissant ainsi comprendre la phrase que venait de sortir Light. Vaiana eut presque envie de lui hurler à la figure, de lui dire à quel point elle était naïve, inconsciente! Pensait-elle pouvoir changer les gens ainsi? Pensait-elle que le grand dirigeant, les membres supèrieurs, et toute l'organisation allaient changer leur façon de penser en se faisant prendre par des messages subliminaux? Light, était-elle totalement inconsciente, ou extrêmement naïve?

"Mais cela est tellement utopique... A l'heure qu'il est, tant que je suis avec les personnes à qui je tiens, je me fiche du pouvoir en place... Je le contournerai..."

Light venait tout juste de se contredire. Il semblait qu'elle venait de se rendre compte de l'énormité de la bêtise qu'elle avait sorti. Elle venait de se raviser, bien que ses pensées étaient encore quelques peu confuses... Light ne semblait pas vraiment présente pendant les quelques minutes qui passèrent, minutes pendant lesquelles un silence difficile à supporter s'était installé. Même le vent n'était plus audible... Le bruit d'hélices, lui, contre toute attente, s'éloignait tout doucement dans le lointain... Mais temporairement, puisque ce dernier sembla revenir en direction du village après quelques secondes distinctes. Le rapprochement de ce son ramena Light à la réalité, cette dernière étant perdue dans ses réflexions. Saisissant Vaiana par son poignet, elle parla rapidement, disant qu'il n'y avait plus une seconde à perdre, et tira la jeune tueuse jusqu'à son véhicule. Le poids soudain de la combinaison nanotechnologique, qui s'était agrémenté de trente kilos supplémentaires, ne semblait en rien la gêner, et elle n'avait même, pratiquement rien remarqué. Pendant qu'elles courraient vers le véhicule, le bruit se faisait de plus en plus proche, de plus en plus menaçant... Vaiana tourna la tête en direction de ce dernier pendant sa fuite, dans l'espoir d'identifier la menace qui la guettait, elle et sa congénère...

Un petit appareil, gris, surmonté d'une hélice doublée. Voilà ce qui venait d'apparaître au détour d'une dune de salle, à moins de 20 mètres de la première maison du villages. Vaiana reconnaissa le type de l'engin presque immédiatement: c'était un D-U 8, un drone éclaireur sans armement autre que son appareil digital de prises de vues, et son communicateur intégré. Aucune menace, donc, pour la santé des deux jeunes femmes.
La Chimératech connaissait parfaitement la position de Vaiana et de Light, ainsi que la survie de la jeune tueuse, alors pourquoi envoyer un drone de reconnaissance plutôt qu'une unité d'intervention et d'élimination? Cela n'avait aucun sens logique... Du moins, pas pour la chiméra...

Elle sentait néanmoins qu'elle devait prévenir Light... Ne serait-ce que par principe: après tout, c'était cette dernière qui l'avait sauvée... Vaiana parla tout en arrivant au véhicule:


"Ce... Ce n'est qu'un drone sans armement... Il est inoffensif... Ne t'inquiète pas..."

Le but premier de Vaiana était d'exprimer son information à la chiméra, mais aussi la rassurer. Elles n'étaient apparemment pas en danger de mort, et le drone semblait d'origine: aucune pièce particulière n'avait été rajouté, pas plus un canon caché qu'un explosif dissimulé. Non, cet appareil de reconnaissance rapide était réellement démuni de tout capacité offensive... D'où l'interrogation de Vaiana... Pourquoi ce type d'engin et pas autre chose?.... Encore un soucis supplémentaire, et un soucis incompréhensible...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://planet-yuri.forumotion.com/index.htm
Low Light

avatar

Masculin Nombre de messages : 98
Age : 35
Localisation : Dans le vide intersidéral...
Age du personnage : 21
Humeur : Blanche. Juste blanche...
Date d'inscription : 03/04/2008

Bourse d'argent
Argent possédé: 5000 gils

MessageSujet: Re: Vite à l'église! [libre]   Dim 26 Oct - 19:50

La Chimera ne pu qu'être subjuguée par la force et l'endurance de Vaiana. Le poids de la combinaison, les circuits coupés, ne semblait pas la gêner. C'est en se dirigeant vers la voiture, garée qulqeus dizaines de mètres plus loin, qu'elle leva la tête pour decouvrir un petit avion sans prétention, qui semblait sans pilote, au dessus d'elles. Il les suivait, ne descendait ni ne remontait. Le bruit d'hélices venait de trouver un cause et aussitôt la jeune Chimera - parce qu'elle ne semblait pas tellement vieille aux yeux de Light - expliqua de quel type d'appreil il s'agissait. Autant de précision à propos des appareils, des unités, de tout cncernant la Chimeratech ne pouvait inspirer qu'une chose à Light: du respect.
Cette jeune peronne ne se plaignait pas, ne rechignait pas, et quelle que fut l'idée farfelue ou maladroite de Light, elle lui donnait les informations necessaires pour ne pas commttre l'irréparable.
Elles arivèrent près du véhicule après avoir couru, suivies par le drône, quand Light regarda Vaiana, desd outes dans le regard. Elle commençait à douter de la bonne marche de son plan, et s'inquiéa d'un coup beaucoup plus du sort de la jeune femme anonyme que Vaiana avait voulu enlever, lorsqu'elle était encore sous l'emprise de son formatage, avant que la substance ne se charge d'innonder ses veines.

"... Monte, avant de prendre la route, je me permet de faire un crochet à côté de l'église, pour voir si cette mystèrieuse jeune femme y est encore evanuoie, et nous la mettrons à l'arrière..."
Décidemment, elle ne se reconnaissait pas. Ou plutot, si. Du côté des idéaux, mais jamais elle n'aurait pensé se retrouver dans une telle situation. LA jeune femme en question semblait avoir une importance capitale pour la corporation, et même si Light commençait - depuis plusieures heures à présent - à s'attacher sans savoir pourquoi à Vaiana, et avait negligé le sort de cette fille, elle ne pouvait la laisser en proie à d'eventuels membres de la même corporation.
Qu'elle se trouve en face de Vaiana au moment ou elle l'emmenait lui avait fait prendre conscience qu'elle pouvait se rendre utile. L'injection de Morphea Illustris avait fair changé Vaiana d'avis. Et Light, pour une ou pusieurs raisons qui lui etaient encore inconnues, avait oublié cette fille.
Ce fut la presence du drône qui lui fot penser à la sauver. Ou à tenter de la sauver. Qui sait si Rikku, le prêtre et les autres étaient assez forts pour la protegr? D'ailleurs, qui savait si elle était une Resistante, une Huntress ou une Chimera?
Elle s'assit sur le siège conducteur, le drône les narguant encore de près, et ferma la portière. Elle tourna la tête vers Vaiana.

"... Je ne sais rien d'elle, et j'ai tout fait pour que tu ne l'emmènes pas. Je ne sais pas ce qui me pousse à m'interesser plus à toi qu'à elle. Mais je me rends compte que je ne peux pas la laisser là. Je ne veux no choisir de camps... Ni sacrifier qui que ce soit. Tampis si elle me considère comme une ennmie à son reveil, mais nous l'emmenons. Si elle ne se reveille pas, nous la cacherons... Je ne sais où."
sa voix était touours d'un calme incroyable. Elle démarra le moteur qui fit un bruit énorme, un nuage se degagea du tuyau d'évacuation de carburant, à l'arrière.
Non, elle ne pouvait pas laisser cette fille là, après avoir fait des pieds et des mains pour empecher la Chimeratech de l'enlever.

"Au fait, sais tu pourquoi ils voulaient que tu leur ammène cette fille? "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vaiana Sangwer

avatar

Féminin Nombre de messages : 75
Age : 29
Localisation : Jamais au même endroit.
Age du personnage : 19
Humeur : Neutre
Date d'inscription : 09/08/2008

Bourse d'argent
Argent possédé:

MessageSujet: Re: Vite à l'église! [libre]   Sam 15 Nov - 2:15

[Désolée!!! J'avais oubliée!!! Gomen nasaï!!! T__T]

Après une entrée rapide dans le véhicule de Light, et un démarrage en trombe, Vaiana s'inquiéta de plus en plus du drone, n'arrivant à comprendre le système de fonctionnement de la corporation... Tantôt cette dernière mettait tout en œuvre avec les moyens appropriés, tantôt elle agissait de manière inattendue, usant d'outils les moins utiles pour le type de mission à effectuer... C'était le cas de Vaiana... Dans sa mission de recherche de Takahashi Jessica par exemple... Mais aussi celui du drone, dont l'intérêt de sa présence était vraiment limité. A part son appareil photographique et son émetteur, il ne pouvait pas faire grand chose. Le but était quand même d'anéantir Vaiana et ses adversaires! Et le pire, c'est qu'il avait été retiré du service depuis 2 mois, à cause de son manque de stabilité et remplacé par le "Trio-A"! Mais à quoi pouvait...

Mais Vaiana fut coupée dans ses pensées par la voix de Light:


"... Je ne sais rien d'elle, et j'ai tout fait pour que tu ne l'emmènes pas. Je ne sais pas ce qui me pousse à m'interesser plus à toi qu'à elle. Mais je me rends compte que je ne peux pas la laisser là. Je ne veux no choisir de camps... Ni sacrifier qui que ce soit. Tampis si elle me considère comme une ennmie à son reveil, mais nous l'emmenons. Si elle ne se reveille pas, nous la cacherons... Je ne sais où. Au fait, sais tu pourquoi ils voulaient que tu leur amène cette fille? "

Vaiana regarda un instant Light, dans un profond silence... Elle ne... se connaissait pas... elle-même... Et elle semblait vraiment vulnérable...

La jeune tueuse regarda par la vitre et avoua, en toute honnêteté:
*

"Je ne connais pas l'origine de mes ordres, ni leur but. Je dois obéir, c'est tout. Ceux qui ne le font pas deviennent inutiles, ceux qui le font trop bien disparaissent. C'est pourquoi... J'obéis... Simplement... Ou plutôt... J'obéissais..."

La jeune femme avait rajoutée ce dernier mot, comme si elle souhaitait réellement marquer la différence entre maintenant et avant... Bien qu'elle ne savait pas vraiment l'origine d'un tel souhait. Son passé avait été tracé, son présent se décidait encore et son avenir serait à coup sûr tâché de sang et de larmes. Mais cela importait peu. Du moment qu'elle pouvait vivre. Du moment qu'elle pouvait mieux ressentir ce qui l'entourait. De moment qu'elle pouvait rester avec Light...

Le véhicule s'approchait de plus en plus de l'Eglise, malgré les chaos nombreux provoqués par le sentier initialement non prévu pour cela. Lorsque le véhicule stoppa sa course devant l'édifice, le corps de Takahashi Jessica était toujours là. Sans ordre de la part de Light, de sa propre initiative, Vaiana descendit du véhicule, suivit à quelques mètres par l'engin volant, visiblement très curieux envers la jeune tueuse.

Mal à l'aise, la jeune tueuse prit la jeune femme inconsciente mais en vie dans ses bras, et la ramena d'un pas rapide -malgré la combinaison alourdie- vers le véhicule, portière ouverte, et prêt à partir au moindre moment... Et c'est là qu'une voix résonna, métallique, austère, froide... Une voix qui s'était bien plus que les bruits d'hélices lancinants de l'engin... Une voix qui paralysa net la chiméra...


"Echo-21... de 501..."

Dans un premier temps stupéfaite, la jeune tueuse ne réagissa pas, tremblant légèrement. Le petit appareil semblait impassible, même après avoir débitée une telle phrase...

Non... En fait... Ce n'était un choc que pour la chiméra... Elle était coupée de sa hiérarchie depuis si longtemps, que jamais elle ne pensait entendre à nouveau cette voix... Celle qui lui donne des ordres... Celle qui donne des instructions... Celle qui commande... En raison des instructions, elle avait échouée... Et elle se sentait différente depuis l'injection de la substance de Light... Mais... Qu'allait-elle fai...


"Echo-21... Sur écoute..."

Ses parole étaient mécaniques, et craintives... Presque irréelles... La chiméra était figée, à attendre la réponse de son supérieur... De celui à qui elle obéissait...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://planet-yuri.forumotion.com/index.htm
Low Light

avatar

Masculin Nombre de messages : 98
Age : 35
Localisation : Dans le vide intersidéral...
Age du personnage : 21
Humeur : Blanche. Juste blanche...
Date d'inscription : 03/04/2008

Bourse d'argent
Argent possédé: 5000 gils

MessageSujet: Re: Vite à l'église! [libre]   Jeu 20 Nov - 13:15

[Pas de problème, je ne me suis pas connectée souvent ces derniers temps, et ton post est otut simplment génial, alors cela valait le coup d'attendre^^ J'éspère que le mien te motivera autant; à bientot Wink ]
[ www.myspace.com/___h___ Je te met le lien de ma page, dessus j'ai mis deux chansons, sur la première playlist. Les titrs sont 'bleu dress' et 'clean'. Si tu a envie de les ecouter, tu peux commencer à ecouter 'blue dress' a partir de 4:21 minutes, puis tu laisse couler jusqu'a clean, les bruits qu'ils ont mis entre deux me font penser à un drône, c'est hyper science fiction Smile La chanson 'blue dress' en elle meme n'est pas tellement sf, mais ces dernières secondes qui la relient à clean le sont et je trouve ca superbement fait... Wink]
LA jeune Chimera était honnête, semblait perturbée par la présence du drône, et ne savait en aucun cas pourquoi elle aurait dût emmener cette fille. Light en déduit qu'il devait s'agir d'une Huntress, sinon quelle valeur pouvait-elle avoir vivante pour la corporation? Elle ne dit mot et renonça à une autre question à la réponse de Vaiana.
En s'arrêtant devant l'église, elle la regarda sortir, non sans une légère crainte - ce sentiment l'vait quitté pendant toute la nuit - et rammener le corps inerte de la présumée Huntress. Soudain un une voix metallique se fit entendre. Light compris aussitôt l'emploi du drône. Du moins le croyait-elle. Elle ouvrit la portière, attendant que Vaiana revienne avec la jeune femme, et avant même qu'elle ait pu ouvrir la porte arrière afin d'y déposer le corps, elle constata avec un sentiment de peur grandissant - ce qui l'etonna - que Vaiana ne bougeait pas. Pis encore, elle répondit.

"Vaiana!"
Light s'approcha de la jeune femme, puis s'arrêta net à quelquus mètres. Le drône était donc envoyé pour rétablir le contact. Morphea Illustris commençait son déclin dans l'organisme de Light - elle le savait, sinon, elle n'aurait pas peur - et elle devait faire de même dans celui de Vaiana.
Elle posa un bras sur son ventre, sentant son corps s'affaiblir, mais ne voulu pas le montrer à Vaiana. Si la susbtance s'effaçait au bout d'une douzaine d'heure, disparraissait au bout de 20 heures, Light ne pouvait plus emmener Vaiana. Il lui faudrait prendre la jeune inconnue, afin de ne pas laisser la Chimera l'amener à ses supèrieurs. Elle ne pouvait injecter une drnière dose à la jeune femme: cela lui serait fatal. Il ne lui restait qu'une malhereuse seringue. Qui lui servirait, elle le savait.
Mais pire encore que de savoir le manque de substance imminant à leur organisme respectif, elle ne voulait en aucun cas laisser Vaiana retourner là bas. Et elle ne savait comment empecher cela. La douleur commençait son chemin. Elle approcha de la jeune femme, finalement, tendis les bras pour la toucher à l'épaule, plongea son regard dans le sien. Les yeux de Lite étaient noirs, ils commençaient à etre cernés, et la lueur qu'elle voyait dans le fond de ceux de Vaiana ne la rassura pas. Elle regarda le drône, de ses yeux noirs, la colère et l'indignation pouvaient aisément y être décriptés, surtout par quelqu'un la connaissant bien. SOn message s'adressait directement aux hautes sphères de la corporation, qu'elle devinait aux aguets derrière leurs écrans.

"Si tu m'entends, sache que je décide de me rendre. Je te rendrai tout. Même Vaiana. Ainsi que la prisonnière. J'en veux pour preuve mon arrivée imminante à bord du véhicule que tu vois derrière nous. Je souhaite être acceullie par tes soins. Tu sais que tu me faire confiance, on est bien d'accord? Pas d'armée, juste toi. Nous serons devant la corporation avant que tu n'aies eu le temps d'imaginer mon retour. Je compte sur toi."
Elle avait élaboré ce plan en deux minutes, dans son esprit. Tout sembleit perdu, mais au sein de la coproration, elle pourrait peut être trouver une solution. C'était sans compter le manque de substance dsormais necesaire à son organisme. MAis cela elle n'y pensait encore, elle n'en connaissait pas les effets. Elle ne l'avait jamais ressenti.
Elle s'adressait à Omega. Elle savait qu'il devait succeder à son père à la tête de la Chimeratech d'ici quelques années, et leur adieu avait été un peu froid: il devait déjà être employé aux sommets.
Light attrappa le bras de Vaiana; son regard plongé dans le sien à nouveau; et tenta de la tirer vers elle. Elle ne voulait aps la laisser, elle ne voulait pas laisser le gouvernement capturer cette fille, mais elle ne pouvait les laisser aller là bas sans elle.

"Allons-y."
Sa voix était faible, son regard sombre, une pointe de tristesse s'y dessinait pour la première fois, la crainte grandissait en elle. Elle toucha la main de Vaiana et approcha son visage du sien, lui effleurant la joue.
"Je ne te laisserai sous aucun pretexte. Si la substance doit cesser son effet, alors je serait avec toi, peu importe que tu t'en rende compte ou non. Je resterai là."
Elle chuchota, puis en se reculant, elle déposa un baiser sur les lèvres de Vaiana. Light avait les lèvres aussi froides que le reste de son corps: signe que d'ici peu de temps, elle serait complètement hors d'état d'agir en conséquence de la situation, et Vaiana serait à nouveau à la merci de la corporation...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vaiana Sangwer

avatar

Féminin Nombre de messages : 75
Age : 29
Localisation : Jamais au même endroit.
Age du personnage : 19
Humeur : Neutre
Date d'inscription : 09/08/2008

Bourse d'argent
Argent possédé:

MessageSujet: Re: Vite à l'église! [libre]   Mar 25 Nov - 6:44

[J'ai réussie à écouter tes chansons, elle sont pas mal et grâce à elles j'ai eu un surplus d'inspiration pour écrire mon post ^^]

Vaiana était immobile... Les bras ballants, l'esprit embrumé, le tout en suspens... Si il fallait la décrire, on aurait dit un robot qui n'avait plus d'alimentation, ou qui avait disjoncté... Elle ne donnait aucun signe extérieur laissant penser qu'elle était encore un temps soit peu en vie, et même sa respiration semblait avoir cessée. Son regard n'était pas figé, et se contentait de suivre l'appareil volant, descendant et remontant du fait de sa non-stabilité dans l'air... La jeune fille, Jessica, était toujours inconsciente à ses pieds. Elle ne se souvenait même plus de l'avoir lâchée, elle ne pouvait d'ailleurs même plus penser. Ceux à qui elle obéissait... Ceux qui ordonnaient... Ceux qui dirigeaient... Ceux qui la nourrissaient... Ceux qui donnaient des ordres... Ils étaient là... A nouveau...

Qui était-elle? Qu'était-elle? Uniquement un soldat. Non, plutôt une machine. Elle obéissait, elle exécutait, elle revenait. Une terrifiante arme de destruction et de mort, qui aura faillit à sa mission juste pour une simple erreur d'attribution. Ce n'était qu'un prototype, de toute façon. Un prototype instable, a l'espérance de vie réduite, et dont on se séparera lorsqu'il aura fait son temps. Ou ses preuves. Voir ni l'un ni l'autre.

Combien de cibles a-t'elle détruites? Combien de véhicules a-t'elle fait sauter? Combien de machines a-t'elle détruites? Combien de vies a-telle volée? Nul ne saurait le dire, nul. Sa mission dans l'Eglise? Seules les grandes pontes en connaissait le but et l'origine. Prevelle n'est qu'un lieu hanté par les rebelles et les cadavres... Les quelques habitants qui y vivent sont reclus et demeurent en groupes, cachés, de peur de se faire embarquer par les soldats de la Chimératech secrètement dans le but de devenir sujets d'expériences... Prevelle n'avait aucune importance, et n'en a toujours pas. Seule la jeune fille, Jessica, semblait avoir de l'importance.

Mais la nouvelle façon d'agir de la Corporation, ne pouvait qu'en dérouter plus d'un. Théoriquement radicaliste, il était vrai que par deux fois, Vaiana avait été sauvée de la destruction. Mais dans ce cas, pourquoi un commando de choc n'est-il pas venu terminer le travail? Ou même, pourquoi un Léopard, ces fameux nouveaux véhicules blindés aéroglisseurs, n'étaient-ils pas venus régler la situation, en deux temps trois mouvements?

Un caprice? Un test? Une expérience...?

Peu importait qui était derrière les écrans de contrôle du drone. Ce n'était sûrement qu'un soldat, suivit de près par les hauts-dirigeants. Le but de ceux-ci était tout trouvé... La seule, et unique raison, pour laquelle ils voulaient renouer le contact était... était simplement...







Une sensation froide, mais douce. C'était ce qu'elle ressentait. Elle se demanda quelques instants si elle ne rêvait pas, ou si elle n'en avait pas rêvé auparavant. La notion de rêve est une chose abstraite. Beaucoup prétendent vivre dans un rêve, alors que d'autres vivent littéralement un véritable cauchemar depuis leur existence. Comment définir le rêve? Ou s'arrête-il? Ou commence la réalité? Ou débute le rêve? Ne peut-on être heureux que dans un rêve? Ou est-ce possible également dans la réalité?

Voila les quelques questions, parmi tant d'autres, que se posa Vaiana durant le laps de temps très court pendant lequel Light l'embrassa. Une sensation qu'elle n'avait jamais connue auparavant. La seule chose qui s'en approchait était les injections d'Oxydrine d'Hydroxide... Et encore... Ces dernières étaient désagréables. Celle qu'elle ressentait actuellement était... Indéfinissable... Inconnue... Soudaine... Etrange... Et sans nom.


Le regard de Vaiana changea. Son regard se plongea dans celui de Light, jusqu'à la fin de ce baiser, baiser dont le drone ne perdit pas une miette. Vaiana continua de regarder Light, le visage empourpré, et l'air hagard, comme si elle venait de faire une chute et qu'elle venait tout juste de se relever... Comme si elle avait un vertige soudain...

Elle regarda intensément Light... Elle ne savait pas quoi lui dire. "Merci", "je suis réveillée maintenant", "Fuyons ensemble", "Qu'est-ce que tu viens de faire", "Comment cela s'appelle", "J'ai peur"... Toutes ces suppositions lui traversèrent l'esprit, mais pas une seule ne s'échappa de ses lèvres, désormais nostalgiques d'une sensation jusqu'à jamais ressentie auparavant. Un nouveau sourire apparu sur le visage de la tueuse, un sourire étrange, entre crainte et bonheur, entre incompréhension et soulagement... Vaiana tendit la main, et la posa sur la joue de la jeune femme qui lui faisait face... Elle savait quoi dire, et sentait qu'elle allait pouvoir prononcer ces mots... Même si elle ne comprenait pas d'où ils venaient... Même si elle n'en comprenait pas l'origine... Même si...


"Light... Je.... j'aimerai..."

"De... 501... ixe... Code 1.... Engagé..."






La voix mécanique coupa net la phrase de Vaiana. Mais aussi sa respiration, le battement de son coeur, la surexcitation de ses synapses, ses pensées... Elle regardait toujours Light, mais rapidement, sa main commença à trembler. La jeune femme recula vivement de quelques pas, scrutant toujours Light, mais avec un regard horrifié... Décomposé... Tout son corps tremblait, son regard se fit de plus en plus perçant... Elle vacilla, tentant de se rattrapper à ce qu'elle pouvait...

Le drone s'écarta étrangement de plusieurs dizaines de mètres, autant en altitude qu'en distance... Son vrombissement était maintenant moins perceptible, et là où il était, on ne pouvait plus l'entendre... Il ne représentait plus une menace... Lui, en tout cas...

Vaiana tomba à genoux, en se tenant la tête de ses mains. Elle ne semblait pas souffrir, mais était complètement désorientée...


"L...Light..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://planet-yuri.forumotion.com/index.htm
Low Light

avatar

Masculin Nombre de messages : 98
Age : 35
Localisation : Dans le vide intersidéral...
Age du personnage : 21
Humeur : Blanche. Juste blanche...
Date d'inscription : 03/04/2008

Bourse d'argent
Argent possédé: 5000 gils

MessageSujet: Re: Vite à l'église! [libre]   Mar 25 Nov - 19:05

[Je suis contente qu'elles t'aient plue, Ca me fait plaisir, l'album m'inspire enormement, je te file le lien, si cela t'interesse Wink Depeche Mode - Violator]

Le regard de Vaiana laissa Light dans un état intermediaire. En faisant cela, elle savait qu'elle ne le regretterait pas: elle scellait ainsi sa promese de ne pas la laisser, de se battre pour la sauver, et ce, peut être jusqu'à la mort. Bien qu'elle ne voulût pas se l'avouer, elle savait bien sur depuis cet instant ce qui la poussait à vouloir sauver la jeune femme. Et ce genre de raison à ses raisons que le savoir, l'analyse, la connaissance de soi ignorent. Ils ne peuvent d'ailleurs même rien contre cela. Ses pensés se detournèrent de cela. Le regard de Vaiana...
La Chimera sentait que c'était la fin, la fin de cette longue nuit, de cette tentative de la sauver, de l'emmener avec elle, plus encore que cela, en réalité, elle le savait. Une onde de douleur passa dans son estomac, une douleur plus mentale que physique, car elle savait que Vaiana ne serait plus Vaiana dans moins d'une minute. C'est alors qu'une lueur d'espoir de savoir ce que la jeune femme pensait se profila, elle commença une phrase. Qu'elle ne pu terminer. Light se demandait seleument si- vu l'etat dans lequel elle se trouvait- Vaiana pouvait encore penser comme une humaine. Le declin de Morphea Illustris n'avait jamais semblé à Light aussi insurmontable, plus encore que la douleur physique qu'il engendrait, à laquelle elle était preparée psychologiquement, ce declin, ce manque imminant comprenait la declin de l'esprit de Vaiana, le retour de cet esprit vif et avide de savoir, d'apprendre, de partager, de vivre, en un esprit vide, resolument plat, attendant les ordres et incapable de penser par lui même. Là était la cause de la douleur, ceci, pensait alors Light, est pire que le manque. Elle en était sure. A ce moment.
Light regarda Vaiana reculer, le drône s'en aller soudainement à une distance inconcevable en aussi peu de secondes. Dans son esprit passa l'eventualité que les dirigeants avaient enclenché la destruction de la Chimera. Par le biais de sa combinaison. Un frisson lui traversa le dos. Omea n'était alors pas derrière le drône? Il n'aurait jamais fait çà, elle ne savait pourquoi, mais il était touours la pour la sauver, comme si tout ce qui lui importait était qu'elle ait la vie sauve...


"L...Light..."
Light regarda la jeune femme perdue, appelant son nom, sans savoir que faire. Elle ne pouvait pour ainsi dire pas bouger, la douleur s'etendait lentement à tous ses membres, comme si elle avait survécu à un terrible accident, et son esprit s'embrouillait, elle ne faisait que ressentir, et non reflechir. Elle sentait également la colère monter, et elle couru vers Vaiana. S'agenouilla en face d'elle, leva d'un index aussif roid que ses lèvres le menton de la Chimera.
"Je suis là..."
Son autre bars, elle le garait pour calemr la douleur: son estomac lui semblait en proie à un incendit à l'echelle d'un corps humain, son dos ne la porterait bientot plus.

"Light... Light Light Light... Qu'as tu fais? Tu es partie... Et à présent tu t'attaches à cette fille... Je ne te juge pas. Mais que crois tu trouver avec elle? Que crois tu trouver là ou tu es à présent? Te voir comme ça me fait mal et j'aimerais que tu comprennes... Mais enfin, tout le monde ne peut pas être intelligent tout de suite..."
Une voix calme et douce s'eleva dans les airs. Light la reconnue instantanément. Elle leva les yeux, Vaiana allait-elle exploser, emmenant la jeune Huntres et Light, ainsi que Prevelle dans le souffle destructeur que cela causerait? Et cette voix, était-elle en train de rêver, du fait du manque? Ou alors...
"Centrale du conglomerat à Echo 21 de 501! Manoeuvre interrompue de toute urgence sur ordre de la Centrale! Low Light doit nous être livrée vivante!"
Il semblait que les projets de la corporation étaient un peu confus. Light n'en revenait pas. Pourquoi? Pourquoi devait-il la sauver? Pourquoi? Que representait-elle pour eux? Pour lui? Elle tourna la tête pour tenter de distinguer un nouveau drône, mais rien, que des dunes de sable à perte de vue d'un côté, de l'autre, Prevelle, détruit en quasi totalité et definitivement vide. Elle tendit les bras autour de Vaiana, serrant son étreinte avec une force dont elle ne se savait pas capable, du moins, lui semblait-il.
"Je dois être en train de rêver... Si nous devons disparaitre, nous le ferons ensemble..."
Elle murmurait ces mots afin de rassurer Vaiana, et de se rassurer elle même, tout en les pensant sincèrement. Un bruit de pas lui fi relacher son étreinte, une silhouette se dessinait au sommet d'une dune de sable. Un homme jeune, tenant une malette, un objet dernier cri qui n'était autre qu'une radion-ordianteur de commande relié à la centrale. Light le reconnu de suite et relacha Vaiana, comme une enfant prise en flagrant délit. Pourquoi se sentait -elle si redevable devant lui?
Elle se leva, soulevant Vaiana, supportant difficilement son poids, et lui fit face.
Aucun mot, juste un regard intense partagé, entre colère, haine, tristesse, peur et compassion. Ils avaient le même regard. N'importe qui l'aurait remarqué, sauf eux même. Sauf Light. Qui voyait en Omega un modèle et son pire ennemi, son plus grand et d'ailleurs seul rival.

"Morphea Illustris. Et tu croyais qu'en utilisant la substance comme un aliment tu t'ensortirais mieux? Tu es... Devenue esclave de..."
Elle lui coupa la parole, de sa voix aussi douce et posée que celle de son interlocuteur improbable.
"...au moins autant que toi. Regarde toi... Tes yeux et ton teint ne refletent qu'une chose: elle coule dans tes veines. As tu fais ta première injection?"
Le poids de Vaiana devenait de plsu en plus dur à porter pour Light, mais elle ne voualit pas la lacher; ne pas ceder devant l'ennemi. Ne pas faillir à ses principes, ses règles. Encore moins sur son propre terrain. Et elle assumait parfaitement. Même dans cet état.
Omega lui sourit, lui tendit une seringue. Elle le fusilla du regard.

"Fais-en ce que tu veux. Toi seule a la clé. A un de ces quatre."
Il deposa la dose dans sa main. Cette phrase resonna comme une promesse, un engagement en elle. Elle le regarda s'eloigner, tapant quelque chose sur son ordinateur dernier cri, avant de disparaitre completement en direction du desert, derrière les dunes. Puis elle s'ecroula, tentant de ne pas blesser Vaiana. Son regard avait changé. Elle était comme en transition. Mais le drône? Ou en était-il? L'armée allait-elle obeir a l'ordre express d'Omega?
"Il a pris un risque enorme en venant jusqu'ici. si le drône n'était pas si loin, son père aurait pu voir qu'il s'agissait de lui... Pourquoi m'a-t-il donné cette dose? Je ne peux meme pas te l'administrer... Et je ne veux pas que tu connaisse l'addiction. De toute façon, tu mourrais..."
Elle s'adressait à Vaiana d'une voix distante et faible. La douleur était là, mais elle hesitait. Elle ne voulait pas absorber la dose toute à l'heure. Et maitnenant qu'il lui avait apporteé une seconde dose, elle était plus que tentée. Elle regardait la fiole de verre munie d'un piston et d'une aiguille, au creux de sa main tremblante.
*Quelle question stupide...*
Elle tendit l'uatre bras, tout en ayant apuyé Vaiana sur son epaule, et tenta de ne pas rater sa veine.
Tout ce dont elle se rappelle ensuite est de s'être reveillée avec une terrible envie de vomir. Et sans savoir où en était l'esprit de Vaiana...





Dernière édition par Light le Mer 10 Déc - 19:47, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jessica Takahashi
Huntress sans pitié - Soeur de Mina
avatar

Féminin Nombre de messages : 315
Age : 36
Localisation : Complètement paumée
Age du personnage : 2 ans en création - 19 ans âge humain
Humeur : Aucun souvenirs, état actuel => ressemble à une coquille vide ...
Date d'inscription : 23/08/2007

Bourse d'argent
Argent possédé: 200 gils

MessageSujet: Re: Vite à l'église! [libre]   Mer 10 Déc - 19:04

Des voix indescriptible impossible à reconnaître, des têtes sans visages, de la violence. Tout ça traversait l’esprit de Jessica, cette plume qui était entré en elle à la tour de la Chimeratech lui avait fait retrouver une parcelle de sa mémoire perdue.
Mais ces brèves images l’angoissaient, elle ne savait pas pourquoi, mais c’était ainsi.
Mais ces images étaient emplies d’une profonde noirceur, d’une incroyable violence, du moins c’est l’impression qu’elle avait, car ces images étaient floues, encore trop dans le vague.

Son corps inconscient bougeaient tout seul comme contrôlé par une force, une force invisible. Cette force qui la lié elle et sa sœur à cette entité qui, il y a peu, contrôlaient son corps et son âme.
Personne n’était dans la pièce où était Jessica et des ustensiles de médecine étaient à porté d’elle.
Toujours inconsciente, son bras se mit à bouger et sa main prit un scalpel sur la petite table à côté du lit où on l’avait posé pour la soigner.
Sa main se déplaça lentement vers sa poitrine et sa main déplaça le scalpel sur celle-ci, ouvrant sa poitrine d’un trait de bas en haut, léger.
Sa main lâcha le scalpel pour ensuite plonger dans le trou qu’elle venait de faire.

Elle en ressortit son cœur, mais pas un cœur humain, un cœur en pierre rouge. Sa main se resserra sur ce cœur qui brillait d’une intense lumière rouge.
Un éclair éblouissant s’en dégagea et toutes les lumières de la pièce éclatèrent.
Sa main réintroduit le cœur dans la poitrine et le trou qu’elle avait fait se referma aussitôt.
Ses yeux s’ouvrirent d’un seul coup, des yeux qui brillaient d’un rouge étincelant tout autant que le cœur qu’elle venait de remettre.
Les personnes qui s’étaient occupés d’elle l’avaient habillé d’une tenue de patient d’hôpital.
Sa mémoire n’était bien entendue pas revenu, mais quelque chose avait changé. Quelque chose dans son regard qui restait rouge, dans sa posture qui n’était pas comme avant de tomber dans les vaps, une allure déterminée et une aura de destruction et de violence l’entourant.

Les objets de la pièce se mirent à voler dans la pièce s’éclatant contre les murs. Finalement, lorsque le vacarme s’arrêta, plusieurs scalpels restaient justes en dessus de Jessica qui commença à avancer les bras le long de son corps.
Elle s’avança devant la porte et celle-ci commença à se tordre sur elle-même avant d’être projeté en avant se fracassant dans un bruit sourd contre le mur d’en face.
Une personne était dans une pièce non loin de celle où était Jessica et entendant le vacarme vint voir ce qui se passait.
Il tomba nez à nez sur Jessica.

« Hey, mais tu es réveillée c’est une bonne nouvelle. Mais pourquoi tout est cassé ? La porte, la vitre et la chambre est complètement détruite. Il s’est passé quoi ? »

Sans dire un mot, Jessica tourna la tête vers cet homme se tenant à quelques mètres d’elle. Le regard toujours aussi rouge brillant de mille feux. Sans qu’il est pu faire quoique ce soit, s’enfuir, les scalpels qui tournoyaient autours de Jessica fonça vers le pauvre malheureux sans qu’ils puissent les voir arriver. Ceux-ci le transpercèrent de part en part avant de revenir vers Jessica. Le corps de l’homme implosa ensuite en plusieurs morceaux de chair qui revint tapisser les murs de ce qui ressemblaient à une sorte d’hôpital de fortune.
Jessica continua ainsi son macabre massacre lorsqu’elle rencontrait quelqu’un, ne passant pas par les couloirs mais allant tout droit détruisant les murs sans qu’elle n’ait à les toucher.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://wild-magic.1fr1.net/
Low Light

avatar

Masculin Nombre de messages : 98
Age : 35
Localisation : Dans le vide intersidéral...
Age du personnage : 21
Humeur : Blanche. Juste blanche...
Date d'inscription : 03/04/2008

Bourse d'argent
Argent possédé: 5000 gils

MessageSujet: Re: Vite à l'église! [libre]   Jeu 11 Déc - 16:48

Blanc… Un environnement blanc, avec des reflets gris pâle irisés… Light ne voyait que cela. Elle marchait parmi les débris d’une ville dont tous les bâtiments semblaient avoir été construits dans le plâtre le plus blanc qui existe. Le ciel était aussi clair et sembalit aussi vide que sa vie, que ses buts, ses pensés, ses sentiments… Elle monta des marches, il en manquait une, qu’à cela ne tienne, elle s’accrocha au sol de l’étage, et si hissa en haut. Sans ressentir quoi que ce fut. En haut, la pièce n’avait pas de sol entier. Celui ci se limitait à un tour, avec au milieu un trou laissant voir le rez de chaussé. Et le plâtre – ou ce qui y ressemblait fortement – selbalit s’effriter à mesure que le temps passait. Un prdinateur se trouvait sur une table aussi balnche et poudreuse que le reste du bâtiment. Elle contourna le trou et avança pour distinguer la seule image colorée de ce monde : l’écran.

’’Une déesse mystique vient de nous quitter. Veuillez s’il vous plait ne pas vous effondrer, ne pas etre tristes.’’


Un texte ressemblant à ceux des infos flash de la Chimeratech défilait en bas de l’écran, sous l’image d’une femme au visage fin, aux grands yeux verts. Elle portit du bordeau, c’est tout ce dont se souviendra Light ensuite.


’’Disparue ? Disparue ? C’est… Si… Blanc… Et… Vide…’’

Elle murmura de sa voix grave cette phrase hesitante en se reveillant.
Elle eut du mal à ouvrir les yeux car le soleil était déjà bien haut. En reprenant ses esprits, elle tenta de comprendre ce rêve. Pourquoi ? Qui est cette déesse mystique ? Elle n’y comprenait rien et aurait aimé que cela fut uniquement le rpoduit de son imagination, suite à un roman de science fiction ou à un film trop ambitieux. Mais elle n’avait rien lu ni vu du genre depuis bien des années. Elle se redressa doucement, se rappelant que Vaiana était près d’elle il y a peu. Elle réalisa être dans la voiture.
Instinctivement, elle se retourna et vit que Vaiana n’était pas là. Peut être était-elle dans le desert ? Ou alors avait-elle fini par être emmenée par le conglomérat ? Light entendit soudain un bruit violent, un volume de décibels peu supportable, comme celui de murs qui cassent. Mais aucun bruit de machine ni d’armes. Son esprit fonctionnait au ralenti, elle tira sur la poignée de la voiture.
Le monde dans lequel elle s'eveillait lentement, cette fois - effet secondaire? - était loin d'être blanc, loin d'être calme. Loin d'être aussi vide de sens et de seniments que celui dont elle venait de rêver. Ironie du sort, elle s'en rendait compte, tout en ne ressentant rien. Elle n'avait ni peur, ni de colère en elle. Elle ne voulait pas conduire, elle se tint debout, écoutant ce bruit si violent non loin d'elle, cherchant du regard la jeune femme pour qui elle allait se sacrifier quelques minutes auparavant. Elle mis machinalement une main dans une des poches de sa longue veste, et toucha une petite boite en metal qu'elle serra instinctivement, fermant les yeux et retenant une larme mécanique: car elle ne ressentait rien. Seul son corps devait avoir la mémoire des sentiments, ce devait petre la raison pour laquelle ses yeux voulaient pleurer. Sa conscience était vide. Alerte, mais vide. Elle soupira et avança lentement, une idée lui venant à l'esprit: et si Vaiana était là bas? SI c'était elle qui avait des ennuis? La destruction de son systeme, ou alors était-elle à nouveau sous l'emorise de la corporation? Auquel cas elle serait en train de détruire le village, pour retrouver cette fille évanouie, que Light aurait tant voulu rencontrer?
Elle pressa le pas presque jusqu'à courir, vers l'endroit d'où venait le bruit.
Elle approcha de l'église, détruite quasi totalemnt, le corps de la jeune inconnue disparu. Une onde d'énergie lui parvenait e ce qui avait été l'interieur du lieu saint. Elle dut s'arrêter, un vertige la pris, mais il ne fit que la rendre plus eveillée à peine calmé. Elle ignorait les effets de la seonde injection. Mis à part que ceux ci étaient permanents. Et qu'elle obtiendrait le savoir. Alors une multitude d'images et de phrases dont elle ne souvenait pas et qui lui sembalient si familières passèrent à une vitesse folle dans son esprit.
Elle ne voulu pas y prêter attention, et décida d'avancer vers l'onde d'énergie. Aucune fatigue, aucin effort pour marcher, pour penser. Aucun sentiment, aucune sensation. Mais pourtant elle n'était en aucun cas contrôlée par quelque force du gouverement, ni par aucune entité technologique.
Elle arriva face à la personne qui dégageait autant d'énergie: la jeune femme évanouïe de tout à l'heure. Vaiana n'était donc pas en train d'exploser, ni de détruire les alentours. Ou était-elle?
Mais sa rencontre avec la jeune femme lui rappela celle d'avec Vaiana, un court, très court instant. Elle tendit machinalement une main pour eviter un pan de mur qui lui fonçait droit dessus, et il s'effondra comme caillou devant elle, se fissurant à peine en tombant. Elle fixait la jeune femme de ses yeux noirs, froids, impassible.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Vite à l'église! [libre]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Vite à l'église! [libre]
Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» le québec libre!!!
» Les RPG en libre téléchargement
» Monter vite un cordo 100
» Église Aristotélicienne - Traité sur le statut des ambassadeurs
» L'église de Saint-Alban historique

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Le Monde :: villes et villages :: Prevelle-
Sauter vers: