AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Comment se mettre des huntress à dos.

Aller en bas 
AuteurMessage
Jone kenzo

avatar

Nombre de messages : 79
Date d'inscription : 06/12/2007

MessageSujet: Comment se mettre des huntress à dos.   Sam 8 Déc - 2:29

Dans la salle d'entrainement, contrairement à ce qu'on aurait pu penser, le silence ne régnait pas. Les chefs des clans de huntress venaient à heures régulières entrainer leurs filles. Jone s'entrainait à la lance avec deeux personnes à qui elle n'adressait pas la parole. Soudain l'une des deux personnes, dont on ne voyait pas le visage brisa la lance de Jone avec un sabre en bois. Des éclats de bois volèrent autour des huntress. Celle de derrière se jeta alors sur Jone. La personne qui cachait son visage par un long foulard lui enrobant la tête dans un turban attrappa un des bout de bois qui avaient fusé au vol. Elle le balança directement sur la deuxième attaquante, elle aussi masquée par un foulard. Difficile de savoir si c'était des femmes ou des hommes. Maais à la graande surprise d'un éventuel témoin de la scène, Jone lança le reste de sa lance sur le dos de son assaillante qui fléchis immédiatement et évita de se faire crever l'oeil.
Le sytème était simple. Trois personnes, et des attaque en triangle. Chacune avait à défendre celle qui l'attaquait. Jone été attaquée par l'adversaire au foulard bleu nuit, et la défendait, en revanche, elle été aussi attaquéé par celle au foulard noir, qui défendait Jone et attaquait celle en bleu. Des attaques en triangle. La huntress noir par un mouvement de fouet du bras fit sortir la garde le long du sabre. C'était une technique de destabilisation. Jone abati sa jambe sur la garde qui glissait en un coup de pied hache qui alla se briser sur le genoux de l'autre. Elle cessa son action d'un coup. Ses cheveux même semblaient avoir arrêtter leurs vrille.

" Iinari, fait attention tu vas vraiment finir par me trancher la gorge je te signale!"

Elle tendit la main à celle qui s'était blessé. L'autre s'inclina en guise d'aquiescement. Puis elle aida à porter sa partenaire en disparaissant avec diligence, sans enlever son foulard qui pourtant lui donnait chaud.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Comment se mettre des huntress à dos.   Sam 8 Déc - 3:12

Sakagami âpres s'être perdue 6 fois de suite de lieu elle arriva enfin a la salle d'entraînement ,bon elle commença par retirer la demi douzaine d'arme cachée et les trop grosses pour ne pas etre gênée dans ses mouvement puis entra finalement dans la sale et remarqua cette fille sur la quel elle ne pouvais pas mettre de nom

hé machin !

elle s'avança un petit peut et affiche,ou du moins tente d'afficher un sourire
Revenir en haut Aller en bas
Jone kenzo

avatar

Nombre de messages : 79
Date d'inscription : 06/12/2007

MessageSujet: Re: Comment se mettre des huntress à dos.   Sam 8 Déc - 5:08

"Bonjour Sakagami! Tu connais cet endroit? Fait attention les femmes sont voraces, à croire qu'elles sont cannibales! nous sommes pourtant bien nourries. Tu as déjà digéré vu que ça fait un moment que tu déambules ici. Tu ne masques pas ton visage? c'est étonnant, la plupart d'entre nous modifie leur apparence quand elle ne se masque pas."

Elle s'approcha de la guerrière sans masque et sembla effectuer un tour complet autour d'elle. Seul le vent qui anima ses cheveux lui donnèrent cette impression. Dans la salle, des cris qui n'avaient rien de féminin retentissaient. On aurait dit un dojo de kendo.

"Tu sais émettre cette voix Sakagami?"

Sa voie continue vibrait. Comme si elle pouvait maitriser les sons guturaux d'une vibration. Cela donnait un peu le même effet que le chant des bonses dans les monastères. Mais en moins grave. Elle cessa ses déplacement et Sakagami put sentir l'echo de cette voie sur sa propre gorge. C'était très faible, mais plutôt étonnant.

Jone recommença à courir autour de la fille qui n'avait pas retenue son nom. Comment s'en offusquer elle ne lui avait surement pas dit. Elle s'arrêtta un moment.

" Tu as déjà remarqué que les femmes portaient pratiquement toute des gants au fait? Il ya deux raisons à cela. Si tu me casse un ongle, tu comprendra pourquoi. Mais cela n'est pas interessant. C'est juste pour les gens curieux, qui se préoccupent de ce que sont les autres. En fin de compte, aucune de nous n'a de point faible, mis à part elle même. Ne pas craindre sa propre mort, c'est en sois être quelqu'un de bien seul! quelle tristesse, tu ne trouves pas?"

Jone parcourait le visage de sa futur adversaire de l'heure avec délice. Dommage qu'elle soit si jeune. Toute ces choses que son visage ne révèlait pas; Toutes ces marques qui n'étaient pas naturelles, qui entravaient les lignes de sa vie, de son comportement. Les blessures brouillent la lecture des corps. Jone s'était elle même infligé des cicatrice. Par pur plaisir et pour ne pas donner l'impression d'être clair comme un livre plein de marques pages. La vie ne durait pas si longtemps que ça et un corps ne s'emporte pas au paradis. A qui aurait elle voulu plaire, si ce n'est à elle même, comme elle le disait. Rien n'avait de sens , car tout était une question d'invention de l'homme, tout comme sa pensée est une notion qu'il a crée. Aussi abstraite qu'inexistante pour les autres races. Rien n'était réel ailleurs. Car tout cela était née de l'imagination , et l'imagination en dehors d'elle même n'est qu'une illusion qui cache le néant.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Comment se mettre des huntress à dos.   Sam 8 Déc - 5:22

le seul son que je sais emmètre est certainement le rire de victoire...ce n'est pas ta voix qui fait ta force...c'est le tranchant de ton épée ou la vitesse a la quel tu dégaine...

elle resta neutre a toute élucubration inutile ou du moins apparente même si une semblais attirer sakagami


..être seul...c'est mon crenaux..même si des fois..


elle ne continua pas et évita de regarder jone pour regarder les autre femme s'entraîner puis elle baissa la téte

ce lieu est inutile...

elle se retourna pour partir mais hesita sur le seuil de la porte

..pourquoi ma tu fait venir ici....
Revenir en haut Aller en bas
Jone kenzo

avatar

Nombre de messages : 79
Date d'inscription : 06/12/2007

MessageSujet: Re: Comment se mettre des huntress à dos.   Sam 8 Déc - 6:02

"Je t'ai fait venir par ce que je suis faible"

Jone fit un signe de tête explicite et ouvris ses bras découvrant complétement sa garde.
Sakagami à la surprise de son adversaire tenta de la soulever de terre en maintenant ses deux bras en cercle. L'un passait sous la jambe de Jone et l'autre ramenait sa tête contre son épaule, du coté de la jambe qu'elle avait pris. Si maintenant elle avait compris ce qu'elle tenait à faire. Jone posa alors le haut de sa main sur le menton de la furie qui allait la renverser et fit glisser son majeur en droite ligne le long de sa gorge. A la rencontre des deux os qui partent des épaule et de la gorge, se trouve un endroit éxclusivement creux. Jone y enfonça son doigt, ce qui coupa l'action net. Sakagami compris immédiatement, que ce n'était pas la fine rainure de sang qui coulait contre sa gorge qui était importante, mais la direction de son doigt. Et il faut croire qu'elle n'eut que le tant de lancer un taisho ( mains à demie fermée frapant avec le plat) dans le sternum de Jone qui étouffa en souriant.

" Est-ce que tu crois que la faiblesse d'un homme peut être sa solitude? Car si c'étais le cas tu es faible non? Mais tu n'as besoin de personne pour lever ton bras ce n'est la que je veux en venir "

Jone se mit à courir à nouveau en cercle autour de la jeune femme qui agaçée attrappa sa tête dans une vrille. A cela elle crut qu'elle allait recevoir un coup de tête. Mais Jone dévia la sienne, et émis un son indescriptible. L'autre la lachat immédiatement en se plaignant; Quels enfantillages!

" C'était de l'humour sakagami, de l'humour car je ne suis que detestable pas méchante. Peut être même que je suis bête"

Puis soudains, elle posa un de ses doigt sous l'oreille de Sakagami. Un autre sous son cou à droite, et le dernier sous son aisselle. Sakagami accrocha ses jambes autour des bras de l'autre qui ne se débatit pas ,posant ses mains à terre. Elle entendis un craquement. L'épaule de Jone s'était déboitée, mais elle continuait de sourire.

"Je te remontre"

Cette fois ci, le bras déboité de Jone attrappa le creux du genoux de la jeune fille. Elle sentit sa jambe se tendre immédiatement et compris qu'elle avait cru immobiliser le bras de Jone. Alors qu'elle n'était pas plus autour de Jone, que Jone ne l'était auour d'elle. Elle remit sa main sous son menton. Sakagami toujours en appuie au sol se servis de son autre jambe pour se lancer en l'air. Son poids au lieu de heurter Jone la mis à terre.

"Un point"

Jone écarta d'un coup la jambe qu'elle avait entre son bras et celle qui venait de la mettre à terre avec laquelle Sakagami était en train de l'étrangler. La douleur fut intense, mais surtout surprenante. Prenant appuis sur ses coudes et sans lacher ses jambes écartelées, Jone se posa directement derrière la tête de Sakagami, qui se releva instantanément. Toujours le sourir au lèvre et les yeux clos, Jone approcha sa tête .
Elle toucha sans délicatesse avec deux phalanges semi closes sous l'oreille de Sakagami.

"Deux points"

Folle de rage de cette fantaisie, la nouvelle huntress écrasa la cheville de Jone qui était restée sans défense. Elle sentis de la vapeur devant ses yeux elle avait mal à la hanche, comment cela se faisait-il?
Jone avança sa main sous le bras de Sakagami, qui la repoussa sans effet d'un revers maladroit. Sa tête commençait à s'embrumer.

"CA SUFFIT!!"

Jone releva la tête, une égratignure sur le bras et le regard mauvais.
Sakagami lui mit un coup de paume chancelant mais puissant , avant de s'éffondrer. La tête complétement dans le chaos, la respiration bloquée par spasmes.
Une fille était en train de parler et criait , pendant que Jone lui répondait sur le même ton. Mais Sakagami ne comprenait pas grand chose. Elle entendis juste une violente claque et encore des cris. Elle sentait pour la première fois l'odeur du sang de Jone. Quelle texture cela avait-il? Dans sa tête sans couleur et vide à présent, elle entendait ce bruit du sang qui tombe comem de l'eau d'un robinet.

En réalité Jone était en train de se battre avec l'une des huntress qui ressemblait à une shinobi. Leur querelle faisait rage, car Jone avait été trop loin.

"Vous voulez la tuer ou quoi?!! vous agissez inconsidérement, c'est irresponsable!"

" Tu n'as rien compris Iinari quelle rabajoies! Elle avait les capacités de se défendre regarde ce qu'elle m'a fait! Regarde là en arrivant tu as senti cette aura de vagabonde! Elle ne faisait que trainer là! elle n'as sa place que si elle veut se battre! Il n'y a pas de place pour les faibles! Tu veux qu'elle meurt sans doute?! si elle tombait sur toi, tu lui aurait tranché la tête, sans qu'elle ait le temps de voir la couleur de tes habits! Vous n'êtes que des hypocrites!"

" Ne m'insultez pas mademoiselle! je ne suis pas votre domestique je vous signale! Vous êtes une enfant capricieuse! Je trouve que vous avez changé!"

Et c'est là que la claque intervint en réalité. Les deux jeunes femmes commencèrent à s'empoigner, comme des enfants qui vont s'entretuer.
Finalement, le son d'une autre claque retentie. La deuxieme jeune femme était assez grande par rapport à Jone et sa voie était celle d'une femme jeune mais adulte. La seconde huntress au visage caché intervint. Se plaçant à une vitesse invisble entre les deux. Pourtant lors de leur entrainement elle avait l'air la plus faible.

" L'une de vous deux devrait se tenir à sa place!"

Personne ne savait vraiment de qui elle parlait , mais toute deux se lachèrent. La première huntress s'en allant sans rien dire la tête baissée, mais l'air agacé. Jone avait l'air ennuyée.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Comment se mettre des huntress à dos.   Sam 8 Déc - 6:44

Sakagami comprenais un mot su deux et ses yeux devenais flou ,puis ce fut presque en vide durant un moment et puis un claquement..un un autre et finalement elle pu voir les deux s'empoigner prête a s'entre-tuer puis une femme les arrêtas et sakagami regarda cette fille

...il c'est passé quoi ?

elle la regarda dans les yeux et tendis la main pour qu'elle l'aide a se relever mais elle semblais trop préoccupée et se releva d'elle même et pris une grande inspiration

elle se releva visiblement énervée et empoigna Jone par son echarpe pour la plaquer contre le mur puis la regarda les sourcil froncé


je n'appelle pas sa de l'humour..ET JE NE TROUVE PAS SA DRÔLE

elle la gifla elle aurais lui faire bien pire ,mais elle ne voulais pas la tuer...
elle baissa la tête et émis un long soupire

combas déloyal...et j'aime pas ton truc la

elle tenta de refaire comme Jone mais cela ne semblais pas faire d'effet a par la chatouiller

on a chaqu'une une une capacité bien précise.....pas vrais

elle se tourna et se mis contre le mur au coté d'elle

si tu pouvais m'expliquer ce qu'il se passe..j'en serai ravie..

elle leva la tête vers le plafond et posa sa main sur sa nuque et sous son oreille mais rien ne se passais
*suis-je définitivement nul*


...tu connais mon nom..mais le tien...quel est t'il...
Revenir en haut Aller en bas
Jone kenzo

avatar

Nombre de messages : 79
Date d'inscription : 06/12/2007

MessageSujet: Re: Comment se mettre des huntress à dos.   Sam 8 Déc - 7:39

Jone riait encore par-ce que le contact avec les autres la chatouillait c'est vrai.
Elle pris indiférement la main de droite de son "agresseur" infortuné, et lui fit toucher le creux qui permetait de faire éttoufer quand on s'y enfonçait.

"Quand une personne s'éttouffe, qu'elle ne peux plus respirer, c'est à cet endroit que l'on doit faire une trachiotomie"

. Elle enfonça un peu le doigt de la jeune femme pour qu'elle comprenne la sensation un peu dégoutante du vide de la chaire, mais aussi la facilité d'y pénetrer.

"Quand une personne s'éttouffe, c'est ici qu'il faut appuyer"

Elle montra dabord une façon de tenir deux mains entre elle, puis toucha le point en bas des cotes et à leur centre.

"Achaque fois qu'il ya des creux, c'est parce qu'il ya quelque chose derrière. Tu vois ce point permet de liberer une personne de strangulation, mais peut la faire vomir aussi. A chaque endroit ou il ya des glandes lymphatiques, c'est à dire celles qui détiennt tes anticorps, il ya une faiblesse. Comme sous ton aiselle. Il ya des points stratégiques qui dur d'apparence , mais creux derrière leur façade. C'est le cas des pomettes, c'est le cas du dessous du nez. Toute les rotule sont solides d'un coté fragile ed l'autre? Le genoux est cagneux, mais son envers est plein de tendons qui peuvent être attrapé à travers la peau, de nerfs qui font céder les jambes, car le corps ne réagis que par signaux éléctriques. Forcer quelqu'un à mettre genoux à terre sans force c'est possible, mais justement pas en appuyant n'importe ou.
Et ensuite il ya les point réellement spécifique, qui servent à soigner mais qui font mal.Et ceux qui font juste mal. Le pire c'est ceux dont la douleur ne viens qu' àprès."

Elle pris la main de Sakagami plus sérieusement et appuya sur quelques choses d'élastique sous la peau . Au poing le plus haut qui n'étaient pas solide au creux entre l'index et le pouce. La main de la victime se crispa.Mais la douleur ne fut effectivement pas immédiate. Elle se demanda si c'était un effet psychologique ou non.

"Pour terminer , il ya les points qui ne marchent qu'ensemble. Sur tout ton corps chaque parcelle de ta peau correspond à d'autres parcelles qui sont alimentées par le même réseau d'energie qui coule en toi. L'energie ce n'est pas spirituel. Ce sont les messages nerveux que ton corps transmet. Je ne te parle pas de quoique ce soit d'ésothérique. E, activant plusieurs point , tu peux en fragiliser un dernier. En le frappant il casse, il se brise il deviens malade ou deffectueux. Ou alors en activant le dernier point , ceux d'avant et celui ci subissent des dommages. Mais personellement, je ne m'y connais pas tellement de ce coté là. Nos infirmière savent elles de quoi elles parlent. "

Jone sorti un kunai de sous son vêtement. Elle commença à lentement lacerer un morceau de sa peau en haut de sa poitrine.

"Mais tu sais, pour ceux qui ne savent pas tout ça, il reste toujours la force physique. Ne sous estimme pas tes possibilitées. Au fond de toi tu dois te rappeller que peux importe notre intelligence, la resistance n'est que mentale, le corps saigne que nous y faisions attention ou non. Il vit et meurt selon. Mais tu n'est pas une enfant tu sais déjà quel sort t'es reservé ainsi qu'à moi. Nous allons mourir, à partir de maintenant jusqu'à la fin , il nous sera possible de mourir. Et la ménagère autant que le guerrier mourront, seulement la ménagère crois utile de faire attention à une existence. Alors que le guerrier à compris que la vie n'a de sens que ce qu'on lui donne, et que si l'on ne lui donne rien et qu'elle reste brute, alors nous sommes aussi imbécil d'être en vie que mort. Il ya des gens qui eux ont une raison de vivre. Ce sont nos dirigeants. Ceux qui nous paye et nous nourissent comme leurs chiens. Et je n'ai toujours pas percé le secret de leurs raison. Je ne comprend pas, ce qui parmis les futilité est la futilité absolue. Ce concept m'échappe. Et toi sakagami? "

Jone était fatiguée. Elle était ici en attendant qu'on lui confirme qu'elle avait le droit de poursuivre sa nouvelle proie. Un millier de paradoxe nageaient dans sa tête à propos de cette proie. Mais elel était trop fatiguée mentalement pour en parler . Ses yeux en disanet long la dessus car elle avait cessé de sourir. Elle avait juste l'air fatiguée. Comme si soudainement elle avait gagné plusieurs années.

" Ma faiblesse n'est pas le vrai point déloyal? Si j'avais de la force , je n'aurai jamais peur de perdre. Mais je ne peux pas m'en vouloir. Etre née aussi chétive,cela c'est injuste tu sais? Mais la justice est peut être d'infliger ce que les gens méritent à ceux qui le mérite? Ce serait admettre que quelqu'un soit capable de juger nos actes. Cela je ne le pense pas. Tu n'a pas encore vu ma spécialité. Car en tout premier lieu quand tu vie dans al réalité, être petit et faible te pousse à fuire pour vivre. Fuire pour passer entre les barreaux, te cacher dans un placard, ramper dans un conduis d'egout,voler, fuir car tu est trop faible pour que serrer les poings soit util. J'ai été une enfant avant d'être une huntress. Je n'ai pas eu de super pouvoir en sortant du ventre d'une inconnue. Mais tu vois ce n'est pas grave tout ça . Parce que rien n'est important. Je ne juge pas la mort plus utile que la vie, mais il parait que la vie ne dure pas et que la mort est eternelle. Cette pensée n'est pas claire en moi et parfois je m'en moque eperduement. D'autre fois je crois comprendre. Au final je suis la seule que tu entendra dire de tels balivernes. Ce sont des mots futils qui ne font qu'afaiblir la croyance d'un soldat.
Au cas ou tu te poserai la question.. Je rattrappe tes lacunes. Tu n'as pas du ouvrir beaucoup la bouche à part pour crier comme un animal. Et je ne suis pas sure qu'on ai pris le temps de te parler souvent. Je pense aussi que cela est dut à ta précipitation à trancher la gorge de ceux qui ont une langue recherchée ! Donc les seules personnes que tu cotoie."

Jone souriait un peu , mais avec moins d'entrain, pourtant elel faisait des efforts. Elle avait l'impression d'essayer de mettre des années de paroles dans un instant.

"Je vais dormir, manges encore ma part ce soir, je suis trop épuisées. Je ne t'ai pas donné mon nom plus tôt parce que tu ne va pas le retenir, ou alors je trouvais ça inutil. "Kenzo" est mon nom , tu peux le traduire par certaines choses bêtes comme le cris guerrier qu'on lancerai à son sabre pour lui dire d'attaquer... et mon prénom est Jone, qui ne veut je crois strictemenrt rien dire et qui par dessus le marché est un prénom masculin. Aussi banal que son propriétaire, et ses charmants donnateurs. "

Jone quitta le Dojo, et séffondra dans un couloir. Elle s'était endormie sur le sol d'un coup..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Comment se mettre des huntress à dos.   Sam 8 Déc - 17:56

sakagami l'écouta entièrement ,elle savais plus de chose que cent personne morte sous son sabre ,elle était peut êtres embêtante mais ses parole sakagami les avalais et en voulais plus..dans un sens tout ce qu'elle disais était intéressant mais tout aussi inutile ,même si elle semble bête a manger du foi elle ne parle jamais mais pense beaucoup...et ce parfois trop ce qui lui a valu des mort vue de trés prés

elle avança sa main dans la direction de jone mais ne put dire un mot,ou dans l'impossibilité de parler..puis elle quitta la pièce et sakagami resta plantée dans ses pensée puis elle regarda les autre fille qui ne déniais même pas a lui adresser un regard


excusez moi....

mais personne ne tourna la tête elle décida donc se se laisser glisser contre le mur et s'assoupir pour repenser a ce que venais de dire jone

A son réveil il fessais nuit et les lumières était éteinte ,la pale lueur de la lune éclairais un peut le sol et reflétais contre ses cheveux complètement déffait
Elle pris appuis sur sa main et se releva doucement puis bailla et s'étirant de tout son corps


..hého y a quelqu'un ?

mais personne ne répondit et elle commença a marcher vers la sortie mais quel ne fut pas sa stupeur d'entendre un ronflement


..y a quelqu'un ?

toujours pas de reponce ce qui énervas assé sakagami et chercha d'ou provenais le bruit ,elle marcha sur la pointe des pieds par pure précaution et marcha jusqu'a un couloir sans la moindre lumière et dit tout doucement

..y a quelqu'un ...répondez...

toujours pas de réponse,si un ronflement encore plus perceptible ,elle s'enfonça dans le noir et cogna son pied contre quelque chose,elle tomba plaquée sur une chose de doux avec un certaine odeur déja sentie auparavant
elle bougea légèrement le bras et se cognia contre se qui semblais être un menton des lèvres un nez et des cheveux

Elle devin écarlate et se retins de crier comme une fillette ,puis savais qu'elle dormais et il aurais ete détestable de la réveiller complètement ,mais voila elle avais peur qu'en bougeant qu'elle la réveille donc elle resta la dans cette étrange position ,pas évidente pour dormir mais cela ne le gênais pas ...elle voulais tout savoir d'elle

dort bien...
Revenir en haut Aller en bas
Jone kenzo

avatar

Nombre de messages : 79
Date d'inscription : 06/12/2007

MessageSujet: Re: Comment se mettre des huntress à dos.   Sam 8 Déc - 23:37

Une ombre s'approcha dans le couloir. Le parfum d'un thé au genmacha mélé à la pierre des temples et la poussière des rues. Les dalles une à une recevainet l'ombre d'un hermès rapide. Un papier caressé d'opium secouait l'échine de Ketten. Elle se posa en arret au niveau de Jone qui ouvrit un oeil dès qu'elle franchit la porte du sous sol. Elle posa ses mains au sol et salua. Jone releva la tête et donna un ordre invisible auxquelle l'autre jeune femme aquiesca, une fois de plus.
Le groupe de huntress allait pourchasser une nouvelle recherchée.
"Ookami lilium". Elle devait partir maintenant. Et Sakagami? Jone pris un moment de réflection, elle savait que les autres attendainet à la sortie du bâtiment. La recherche avait été signé à son nom. Elle était ce qui s'apelle le "découvert" de l'équipe. Celle qui donnait son nom et son visage. Cela était donné à deux types de personnes. Les personnes très faibles. Ce qui était souvent le cas dans les clans qui avaient pas mal de nouvelles recrues. Et les chefs de clans, qui estimaient être assez fort pour laisser leur visage à découvert. Dans certains groupuscule, faute de moyens , le leader se désignait courageusement, ou alors celui qui se portait volontaire. Les huntress étaient rarement des femmes qui craignaient la mort. Mais la solidarité n'étaient pas leur fort. Aussi était-ce la raison pour laquelle seul un vrai chef ou quelqu'un de trop faible pour l'ouvrir pouvait tenir ce role.

Sakagami avait ouvert un oeil.

"Les huntress que tu as vu et moi même allons partir. Désires-tu quelque chose en particulier?"

Jone n'était pas du genre à jouer les pieux héros. Elle avait posé cetet question car elle supposait que la jeune femme allait effectivement avoir une réponse. L'odeur d'un vernis sortit de la pièce. Les huntress étaient en chasse, l'aube était levée et les grands clans réveillaient les escrimeurs de leur chasse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Comment se mettre des huntress à dos.   Dim 9 Déc - 0:39

Sakagami ne savais trop qui lui répondre sur le coup puis elle la regarda d'un air égard puis ouvrit finalement la bouche pour poser la première chose qui lui venais a l'esprit

pourquoi ?

elle alla même jusqu'a poser sa main sur l'épaule de jone puis la regarder dans les yeux


et ou...je fait quoi moi ..?

sakagami avais l'impression de retomber en enfance quant son pére partait et eu comme un ancien reflex ,elle agrippa sa tunique comme pour l'empêcher de partir puis elle se rendit compte de son geste


..je m'excuse...je ne sais pas ce qu'il ma pris
elle sourit un moment puis baissa la tête comme si elle pesais devant une audience pour payer le crime qu'elle avais commis

..je..p..peut venir...de toute manière..je pourrais être utile...

elle sourit et dit cela pour se rassurer elle méme de ne plus jamais être seule...
Revenir en haut Aller en bas
Jone kenzo

avatar

Nombre de messages : 79
Date d'inscription : 06/12/2007

MessageSujet: Re: Comment se mettre des huntress à dos.   Dim 9 Déc - 3:00

" Il faut se dépêcher Sakagami. La relève est en train d'arriver. Et le clan qui approche a besoin de se reposer sans nous. Je suis la découverte parmis mon groupe. Si tu ne veux pas te faire trancher la gorge met quelque chose pour te couvrir le visage. Ce n'est pas une question de coquetterie."

Elle respira ses propres cheveux et eu un sourire. Ce geste, qui aurait put sembler narcissique d'emblé, était en fait la révélation d'une petite chose sans importance. Iinari était venue se faire pardonner. Et dire que ni Jone ni Sakagami n'avaient été réveillées. Iinari était bien au dessus de Ketten et de Jone. En tout cas elle était satisfaite de ses intuitions. Elle savait que les autres ne diraient rien. Même si Sakagami avait été un enfant en bas âge manchot. Peut importe qui les suivait. Avec le temps, les animaux et les plantes faisaient partie du décors.
Il était étonnant que Jone ait survécu malgrès sa faiblesse au milieu de femmes si talentueuses.
L a pénombre reculait, dans le coeur des âmes déchainées de vie. Elles avaient chacune une mision et le taux de mortalité était faible chez les huntress. La plupart de leurs meutres étaient des réglements de comptes. Bien que l'on soupçonnait la Chimera d'y être pour quelque chose. A quoi servaient les huntress daans un monde ou des armes bactériologiques existaaient surement? Beacoup d'entres elles ressemblaient à des bêtes. Ce pendant elles avaeint toute l'air éduquées à l'alphabet. Certaines avait de grandes notions d'anthropologie. Jone s'était toujours demandé pourquoi la Chimera se payait le lluxe d'avoir des huntress. Les resistants eux n'en employait pas. Savaient-ils que seul l'argent les poussaient à tuer? Peut importe pour qui, l'argent était la rançon de tout leurs idéaux.

Jone regardait son écharpe avec hésitation. Elle la donna à Sakagami.

"Si tu sentais moins le sang, je ne t'aurai pas permis de porter ce qui émet ma propre odeur, car je suis sans masque. Mais c'est provisoir. Bientôt il sera difficile pour les autres de distinguer ton odeur des filles qui nous accompagnerons. Tu me rendra ça quand on t'aura trouvé autre chose. Je n'ai pas beaucoup d'habit. Ce n'est pas que je sois attaché à celui la donc.
N'ai pas peur d'être inutile. Les autres te considéreront comme si tu étais une bouteille d'eau dans leur sac"

Elle aurait pu dire plein d'autres choses. Mais ce n'étais pas le moment de jacasser. Elle ne pouvait pas se concentrer à dire trop de choses plaisantes ou triviales. Une odeur de feu annonçait la fin des départs, il fallait courir si possible pour ne pas faire d'affront aux chefs qui arrivaient.
Evidemment Jone ne courait pas vite. Elle était peu endurante comme elle l'avait dit. Sakagami s'était étonnée de la voir partir si lentement. Mais c'est parce qu'elle était préparée a son manque de tenacité.


(Prochain post à l'exterieur.)

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Comment se mettre des huntress à dos.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Comment se mettre des huntress à dos.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Radio Rivendell ?
» Silent Hunter III : rapports de patrouille.
» Personnage agenda : comment le mettre en jeu rapidement ?
» Le Puits
» fabriquer un four au bord de l'eau ou comment se mettre a l'aise

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Les Bases :: Epsilon :: salle d'entrainement-
Sauter vers: